Football : Urawa se voit infliger une amende pour des infractions répétées à la sécurité contre le coronavirus commises par des supporters

La J-League a annoncé mardi une amende record de 20 millions de yens (146 000 $) pour les Urawa Reds, après que des supporters du club de première division ont été reconnus coupables d’avoir enfreint à plusieurs reprises les directives de sécurité visant à limiter la propagation du coronavirus.

La ligue a déclaré que l’amende correspondait au montant le plus élevé qu’elle ait imposé à un club et a demandé à Urawa de s’assurer qu’il n’y ait pas d’autres violations.

Un groupe de supporters a acclamé l’arrivée du bus de l’équipe des Reds au stade de Saitama avant leur match à domicile contre les Kashima Antlers en mai, ignorant l’interdiction de la ligue concernant le soutien vocal, y compris les chants.

Des infractions similaires ont été commises lors d’un match à l’extérieur contre Gamba Osaka ce mois-ci.

Certains fans des Reds n’ont pas non plus respecté l’obligation de porter un masque.

Lire aussi:  Neymar et Lionel Messi sur la ligne de mire : le PSG bat Nantes et remporte le Trophée des Champions.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*