Le Pakistan souffre de l’absence d’Agha Salman et les spinners du Sri Lanka dominent le deuxième test.

Le Pakistan s’est retrouvé en difficulté face aux spinners du Sri Lanka, glissant à 191-7 lors de la deuxième journée du deuxième test à Galle ce lundi.

Agha Salman a livré une bataille solitaire, marquant 62 points en 126 balles sur une surface qui a largement aidé les lanceurs lents.

Le batteur de droite semblait prêt à mener le Pakistan jusqu’à la fin du match lorsqu’il a été attrapé au niveau du talon au moment des souches, alors que les visiteurs étaient toujours menés de 187 runs par le Sri Lanka, qui comptait 378 points en première manche.

« C’est mon rêve de jouer pour le Pakistan en test match de cricket », a déclaré Salman. « Je suis heureux d’avoir pu marquer un demi siècle lors de mon deuxième match. Je suis déçu de ne pas avoir pu aller jusqu’au bout aujourd’hui.

« Un beau partenariat se construisait et notre plan était de terminer la journée et de recommencer demain. Mais c’est le cricket. C’est encore un bon guichet pour frapper et nous avons beaucoup de batteurs qui sont capables de nous rapprocher du total du Sri Lanka. »

Ramesh Mendis a également connu une journée mémorable. Il a d’abord participé à un caméo dans le bas du tableau, puis a inscrit 3-42 pour permettre au Sri Lanka de prendre une avance significative au premier tour.

En tant que batteur n°9, Mendis a contribué à hauteur de 35 au score important du Sri Lanka en première manche. Le joueur off-spinner est ensuite revenu pour détruire l’ordre moyen du Pakistan.

Comme ce fut le cas lors du premier tour de batte du premier test, les lanceurs locaux ont dicté le jeu de la journée.

Lire aussi:  Un doublé de Dembele pour un match nul entre Barcelone et la Juventus - en images

Le bras droit sri-lankais Asitha Fernando, qui avait été mis sur la touche après avoir été contrôlé positif au Covid-19, a fait un bon retour en éliminant Abdullah Shafique avec la deuxième balle du tour de batte.

Shafique a touché une livraison qu’il aurait pu laisser seule et a fini par avoir un bord intérieur épais sur ses souches.

Les spinners du Sri Lanka ont frappé trois fois dans la deuxième session, y compris le scalp du capitaine Babar Azam.

Le gaucher Prabath Jayasuriya (2-59) a battu Azam pour 16 points sur une livraison tournante qui a pris le bord du saule du batteur vedette pour s’écraser sur les souches.

L’ouvreur Imam-ul-Haq a tenté de reconstruire le jeu avec Mohammad Rizwan, mais Dhananjaya de Silva a fait une percée avec son off-spin pour renvoyer Imam à 32.

De Silva est le capitaine de l’équipe à la place de Dimuth Karunaratne, qui n’est pas entré sur le terrain lors de la première manche pakistanaise en raison de douleurs au dos. Le manager de l’équipe du Sri Lanka, Mahinda Halangoda, a déclaré qu’il était incertain pour le reste du match.

Le gardien Rizwan a frappé quelques limites pour contre-attaquer mais Mendis l’a piégé lbw pour 24 et une révision n’a pas aidé le gardien-batteur, avec des reprises montrant que la balle aurait touché le moignon de la jambe.

A partir de là, Salman a tenté de ressusciter le jeu. Mohammad Nawaz et Yasir Shah ont montré une bonne application alors que le Pakistan se rapprochait de la barre des 200 points.

Mais alors que le pire semblait être passé, Salman a glissé Jayasuriya dans la dernière passe de la journée pour mettre le Sri Lanka en tête.

Lire aussi:  Football : La capitaine japonaise Maya Yoshida rejoint Schalke en première division allemande

Shah a survécu à 61 balles, et une décision de lbw contre lui qui a été renversée, pour ses 13 not out.

Plus tôt, les hôtes ont repris le match à 315-6 pour le 100e test de l’ancien capitaine Angelo Mathews, avec le batteur de la nuit Niroshan Dickwella qui a fait 51 et un camée utile de Mendis.

Le joueur de bowling rapide Naseem Shah et le joueur de leg-spinner Yasir Shah ont remporté trois wickets chacun pour mettre fin à l’attaque du Sri Lanka lors de la première session.

L’ouvreur Oshada Fernando (50), Dinesh Chandimal (80) et Mathews (42) ont réalisé des coups clés dimanche après que les hôtes, qui sont menés 1-0 dans la série de deux matches, aient choisi de frapper en premier.

Un départ de 92-run par les ouvreurs, suivi d’un quatrième wicket de 75 entre Chandimal et Mathews, a posé les bases du total sur un terrain qui devrait tourner à partir du troisième jour.

« Nous avons joué quatre matchs consécutifs ici et les quatre guichets étaient différents les uns des autres », a déclaré Dickwella. « Je dirais que c’est le meilleur guichet pour frapper. C’est toujours un bon terrain pour jouer. Si nous avons pu obtenir sept guichets aujourd’hui, c’est parce que nous avons très bien joué au bowling. »

Les hommes en vert ont remporté le premier test dans des circonstances dramatiques, en battant un record de 342 points à Galle, qui accueille les deux matchs après les troubles politiques de Colombo.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*