Un jeune homme de 19 ans est accusé de trois chefs d’accusation de meurtre au deuxième degré dans une agression au couteau à Montréal

MONTRÉAL – Le jeune homme de 19 ans arrêté vendredi après que trois personnes eurent été retrouvées poignardées dans le quartier Rosemont de Montréal fait face à trois chefs d’accusation de meurtre au deuxième degré.

Arthur Galarneau a comparu samedi devant la Cour du Québec.

La police de Montréal affirme qu’il existe un lien familial entre l’accusé et les victimes identifiées comme Mylène Gingras, 53 ans, Francine Gingras-Boucher, 75 ans, et Richard Galarneau, 53 ans.

Les autorités affirment également que l’accusé n’avait pas de casier judiciaire.

Selon la police, ces trois décès sont les troisième, quatrième et cinquième homicides commis dans l’île de Montréal cette année.

Galarneau doit retourner en cour le 11 avril.

Ce rapport de la EssonneInfo a été publié pour la première fois le 18 mars 2023.

Lire aussi:  Les victimes de discrimination raciale méritent une compensation, selon le maire de Montréal

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*