POLITIQUE > Les 5 et 12 décembre, les électeurs et les électrices de Corbeil-Essonnes auront à départager 129 candidats, présents sur trois listes. Un nombre nettement en baisse par rapport à 2009 où huit listes étaient en lice pour diriger la ville de Corbeil-Essonnes.

Depuis la clôture officielle du dépôt des listes pour les municipales, jeudi dernier, nous connaissons la composition exacte des listes conduites par les trois candidats au fauteuil de maire de Corbeil-Essonnes.

  • « Jean-Pierre Bechter : le Maire de tous les Corbeil-Essonnois » : La liste menée comme son nom l’indique, par le Maire (UMP) sortant de la ville. Une liste qui selon Jean-Pierre Bechter sur l’antenne de Radio Plus, se veut « apolitique », rassemble notamment la liste menée en 2009 par Jean-Michel Fritz, l’ancien Conseiller général (UMP) du canton est de la ville, qui avait récolté 10% des suffrages.
  • « Un autre choix pour Corbeil-Essonnes » : Ecarté de la nouvelle liste de Jean-Pierre Bechter, Jean-François Bayle a décidé de mener sa propre liste sans aucunes étiquettes (Lire notre article).
  • « Corbeil-Essonnes Ensemble » : Menée par le Vice-Président du Conseil général de l’Essonne en charge de la jeunesse, le Communiste Bruno Piriou, rassemble l’intégralité de la gauche, des Socialistes aux militants de Lutte Ouvrière.

Quatre autres personnalités avaient pourtant annoncé leur candidature avant de se rétracter au fur et à mesure, Mourad Khier Saadi qui a rejoint la liste de Bruno Piriou (Lire notre article), Nathalie Boulay-Laurent (Lire notre article), Jean-Luc Raymond (Lire notre article) et finalement la liste « Sauvons Corbeil-Essonnes » à l’initiative du Front National (Lire notre article). La campagne électorale débute officiellement aujourd’hui.