Sumo : Terunofuji et Ichinojo restent à égalité en tête après les défaites du 14ème jour

Les leaders du jour, Terunofuji et Ichinojo, ont tous deux subi des défaites décevantes au Grand Tournoi de Sumo de Nagoya samedi et abordent la dernière journée à égalité avec 11-3.

Le grand champion d’origine mongole Terunofuji a subi une défaite controversée contre l’ozeki Shodai, tandis que le maegashira Ichinojo, numéro 2, est tombé contre le Meisei, numéro 10, lors de l’avant-dernière journée de ce tournoi de 15 jours qui se déroule à la Dolphins Arena, où le terrain a été ravagé par le coronavirus.

L’Ozeki Shodai (G) bat le yokozuna Terunofuji lors de la 14e journée du tournoi de 15 jours du Grand Sumo de Nagoya à la Dolphins Arena de Nagoya, dans le centre du Japon, le 23 juillet 2022. (Essonne Info) ==Essonne Info

Sept lutteurs ont rejoint la liste des absents vendredi, conformément au règlement de l’Association japonaise de sumo qui exige que chaque membre d’une écurie ayant un cas déclaré de COVID-19 se retire.

L’Ozeki Takakeisho (10-4) a raté sa chance de rejoindre Terunofuji et Ichinojo au sommet du classement en s’inclinant face au sekiwake Wakatakakage.

En quête de sa deuxième Coupe de l’Empereur consécutive et de la huitième au total, Terunofuji est tombé à 10-7 face à Shodai (8-6), qui a gagné en utilisant une technique de traction désapprouvée par certains puristes du sumo.

Le grand champion Terunofuji (à gauche) réagit après avoir perdu contre l’ozeki Shodai (à l’arrière) lors de la 14e journée du Grand Tournoi de Sumo de Nagoya, qui en compte 15, à la Dolphins Arena de Nagoya, dans le centre du Japon, le 23 juillet 2022. (Essonne Info) ==Essonne Info

Shodai, qui a commencé la rencontre en tant qu’ozeki « kadoban » menacé de rétrogradation, n’a opposé qu’une résistance limitée à la charge initiale de Terunofuji et l’a renversé d’une traction sur la main, ce qui a incité certains spectateurs à murmurer leur désapprobation.

Lire aussi:  Le Real Madrid se rend à Las Vegas pour prendre la revanche du clasico contre Barcelone

Le géant d’origine mongole Ichinojo, qui visait à remporter son premier titre de première division, était à peine dans la bataille contre Meisei, un ancien sekiwake.

Meisei (8-6) a attaqué à partir d’un angle bas lors de la première charge et a obtenu une prise de l’intérieur vers l’extérieur qu’il a utilisée pour empêcher Ichinojo, qui mesure 192 centimètres et pèse 211 kilos, d’avancer avant de le sortir.

Takekeisho est toujours en lice pour une troisième couronne de première division bien qu’il ait laissé échapper la victoire contre Wakatakakage (8-6).

Le vainqueur du grand tournoi de mars, Wakatakakage, s’est repris après avoir été mis au pied du mur et a poussé l’ozeki à travers le ring pour une victoire par poussée arrière.

Komusubi Hoshoryu est passé à 9-5 en battant Tochinoshin (8e) (7-7) et tentera d’obtenir son premier nombre de victoires à deux chiffres depuis son entrée dans les trois rangs d’élite « sanyaku » inférieurs au yokozuna.

L’étoile montante de Mongolie a une fois de plus démontré son impressionnante technique de grappage en éliminant l’ancien ozeki avec une projection par-dessus le bras.

Komusubi Abi, qui vise à remonter au rang de sekiwake, s’est assuré une huitième victoire très importante en mettant à terre le n°10 Chiyotairyu (6-8).

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*