Sumo : le COVID met fin à la série d’Ironman de Tamawashi, mais la JSA fera une exception.

Le troisième maegashira Tamawashi, qui n’a pas manqué un seul combat en 18 ans de carrière, s’est retiré du Grand Tournoi de Sumo de Nagoya en raison d’un cas positif de coronavirus dans son écurie de Kataonami, a annoncé vendredi l’Association japonaise de Sumo.

Le lutteur mongol de 37 ans, qui a disputé 1 448 combats consécutifs depuis ses débuts dans le sumo en janvier 2004, est le quatrième plus long de tous les temps. Il devrait cependant être officiellement maintenu en vie, car la JSA a soutenu les exemptions médicales liées au COVID-19.

Tamawashi. (Photo gracieuseté de l’Association japonaise de sumo)(Essonne Info)

Ura, l’adversaire de Tamawashi pour la 13ème journée de la rencontre de 15 jours à la Dolphins Arena, gagne par forfait. Tamawashi était 5-7 après jeudi.

Onze des 43 écuries du sport, où les lutteurs vivent et s’entraînent, ont retiré tous leurs membres du tournoi de Nagoya parce que les lutteurs ont soit attrapé le virus, soit été en contact étroit avec une personne testée positive.

Un total de 158 lutteurs, dont 13 sekitori dans les divisions juryo et makuuchi, ont manqué ou se sont retirés du Nagoya Basho en raison de problèmes liés au COVID.


Lire aussi:  Jos Buttler : Je veux que l'Angleterre soit positive, vraiment agressive et n'ait pas peur de l'échec.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*