Sumo : Terunofuji et Ichinojo restent en tête à Nagoya

Le Yokozuna Terunofuji a montré sa puissance et le maegashira Ichinojo, numéro 2, ses prouesses tactiques. Les lutteurs d’origine mongole sont restés en tête du Grand Tournoi de Sumo de Nagoya jeudi.

Au 12ème jour de la rencontre de 15 jours à la Dolphins Arena, Terunofuji n’a rien laissé au hasard face à Daieisho (6-6), enveloppant les bras du sekiwake lors de la charge et le faisant sortir du ring avec de fortes poussées sur les épaules.

Terunofuji (R) bat Daieisho lors du 12e jour du tournoi de 15 jours du Grand Sumo de Nagoya à la Dolphins Arena de Nagoya, au centre du Japon, le 21 juillet 2022. (Essonne Info)

La 10e victoire de Terunofuji lui permet de rester à égalité avec Ichinojo, qui a bien fait d’éviter une embuscade aux mains de son compatriote Tobizaru (8-4).

Tobizaru a été projeté en arrière par la première charge explosive d’Ichinojo, mais est resté sur le ring. Il a ensuite tourné autour du géant de 211 kilos, à la recherche d’un bras tendu avec lequel il pourrait le déséquilibrer.

Ichinojo, cependant, a soigneusement évité de trop s’engager et après quelques coups de main sporadiques, a bloqué l’épaule droite de Tobizaru et l’a utilisé pour le faire sortir.

Ozeki Takakeisho est le seul lutteur à avoir une victoire de plus à 9-3. Il a eu besoin de deux essais mais son puissant jeu de poussées et de bousculades a finalement évincé le n°8 Nishikigi du ring pour sa quatrième défaite.

Ichinojo (L) bat Tobizaru. (Essonne Info)

Lorsque son coup vicieux à la gorge n’a pas fait l’affaire la première fois, Takakeisho s’est regroupé, est descendu et a fait plier Nishikigi en arrière si loin qu’il ne pouvait plus rester dans les bottes de paille.

Lire aussi:  Kalidou Koulibaly fait la différence et Chelsea arrache la victoire à Everton

L’Ozeki Shodai a remporté la huitième victoire dont il avait besoin pour éviter la relégation en sekiwake, le troisième rang le plus élevé du sumo, après avoir été 5-10 en mars.

Il a pris le dessus sur le n°6 Aoiyama (5-7) dès le saut. Le Bulgare a reculé et a essayé d’envoyer l’ozeki au sol, mais Shodai s’est étiré au maximum et a poussé Aoiyama un instant avant de s’écraser sur le dohyo.

Après avoir commencé la journée avec une victoire en moins, le n°17 Nishikifuji a subi sa quatrième défaite lorsque le n°8 et ancien ozeki Tochinoshin (7-5) l’a malmené sur la première charge et l’a projeté sur la surface sablonneuse.

Le Sekiwake Wakatakakage s’est rapproché d’un record de victoires avec sa septième victoire, un passage en force contre le n°7 Okinoumi (4-8).

Les deux komusubi ont été gagnants. Abi (6-6) n’a fait qu’une bouchée du n°4 Wakamotoharu (5-7), tandis que Hoshoryu (7-5) a battu le n°7 Hokutofuji (6-6) du saut, en le saisissant par le bras, en le faisant tourner et en l’éjectant du ring.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*