Djokovic bat Tsitsipas en finale de l’Open d’Australie pour décrocher son 22e titre majeur, un record.

Novak Djokovic a rejoint Rafael Nadal avec 22 titres du Grand Chelem et est redevenu numéro 1 mondial après avoir remporté dimanche l’Open d’Australie pour la dixième fois, un record.

Le Serbe, quatrième tête de série, a battu le Grec Stefanos Tsitsipas, troisième tête de série, 6-3, 7-6, 7-6, dans la Rod Laver Arena, pour prolonger sa domination à Melbourne. Djokovic a maintenant remporté ses 27 derniers matchs à l’Open d’Australie, un des innombrables records que le joueur de 34 ans a établi tout au long de son étonnante carrière.

La victoire complète également un retour spectaculaire de Djokovic au tournoi majeur le plus prolifique, après avoir été infâmement expulsé d’Australie au début de l’année dernière en raison d’une dispute sur son statut de non-vacciné contre le Covid-19.

Djokovic, qui a souffert d’une blessure aux ischio-jambiers au début de l’Open d’Australie, s’est progressivement amélioré au fil des tours et a complètement dominé la cinquième tête de série, Andrey Rublev, en demi-finale, au point d’en devenir presque inconfortable à regarder.

Il semblait que la finale allait prendre une direction similaire lorsque Djokovic a brisé Tsitsipas pour mener 3-1 avant de remporter confortablement le premier set. Mais à partir de là, le Grec a affronté son redoutable adversaire et seuls deux tie-breaks ont séparé ces deux joueurs d’élite.

Alors que Djokovic célèbre un trophée majeur record, Tsitsipas doit se remettre d’une autre défaite finale déchirante, après avoir perdu contre le Serbe à Roland-Garros en 2021, malgré une avance de deux sets.

Plus d’informations à suivre

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*