Société. La période de viabilité hivernale commence le 15 novembre et se termine le 15 mars. Pendant ces quelques mois de froid plus ou moins virulent, la neige est probable avec la mobilisation humaine et matérielle qui l’accompagne.

  • Photo (archive 2010) : l’Essonne sous la neige.

Les équipes de la direction du département du conseil général font en sorte que les routes soient toujours praticables, même lorsque la neige les rend périlleuses. Ils sont concrètement chargés de l’entretien des 1 386 km de voiries dans le département. « En cas de crise c’est une armée de trente-cinq saleuses et d’une centaine d’agents départementaux qui est déployée sur les routes pour déblayer la neige et saler », précise le conseil général dans un communiqué de presse.

La mobilisation s’effectue aussi via la prévention, concrètement par l’envoi de bulletins de liaison permettant aux communes de disposer de l’analyse météorologique, des interventions entreprises sur le réseau et des conditions de circulation.

A Morigny-Champigny, dimanche dernier, ce sont les agents des services techniques en astreintes qui sont intervenus pour déneiger les routes de la petite commune. Les actions de ces agents sont préventives, elles consistent à mettre du sel sur les voies, donc à les dégager en cas de fortes tombées de neige. La commune s’étend sur trente-sept kilomètres de routes. Concernant les grands axes, il faut en moyenne trois tonnes de sel et jusqu’à cinq tonnes pour l’ensemble des rues de la commune.

Cette année, il est possible à tous les Essonniens de connaître les conditions météorologiques et de circulation via un téléphone vert (0 800 87 91 92) gratuit depuis les téléphones fixes et ouvert tous les soirs à l’ensemble du département.