Esha Oza, des Émirats arabes unis, a été élue Joueuse de cricket associée de l’année par l’ICC pour 2022.

Esha Oza a été nommée Joueuse de cricket associée de l’année ICC pour 2022.

L’ouvreuse des Émirats arabes unis a été récompensée pour son rôle exceptionnel dans une année record pour l’équipe nationale.

La jeune femme de 24 ans a réalisé 675 courses en matches internationaux T20 au cours de l’année, avec un taux de réussite de 134,19 et une moyenne de 35,52.

Son palmarès comprend deux centuries, dont l’un est le deuxième plus haut score réalisé par une femme en T20I.

Au cours de sa série de courses, elle est devenue la joueuse la plus rapide à atteindre les 1 000 courses en T20I.

Ses exploits ont été à la base d’une année exceptionnelle pour son équipe. L’équipe nationale a égalé le record de l’Angleterre pour la plus longue série de T20I sans défaite, avec 20 matches sans défaite. L’Australie a ensuite battu ce record d’une unité.

« Quand j’ai appris la nouvelle, j’ai été surpris », a déclaré Oza. « Ce n’était pas du tout quelque chose à quoi je m’attendais. Je ne pouvais pas en croire mes oreilles au début.

« C’est tout simplement quelque chose que je n’attendais pas. Être le joueur de cricket associé de l’année de l’ICC est quelque chose de très fier et d’honorable. »

Oza a remercié ses entraîneurs, ses coéquipiers et sa famille pour leur rôle dans son succès.

« Il y a beaucoup de personnes à remercier, en particulier ma famille, qui m’a toujours soutenue », a-t-elle déclaré. « Peu importe que je réussisse ou non, ils m’ont toujours soutenue. Ils veulent que je fasse bien pour mon pays.

Lire aussi:  Harry Kane se rapproche du record de Tottenham lors de la victoire en FA Cup contre Portsmouth.

« Mon père m’accompagne jour après jour et me donne des conseils. Il a terminé son travail vers 18-7 heures et nous allons au terrain pour travailler un peu sur mon jeu de batte. »

Oza a déclaré que ses coéquipières nationales méritent de partager son trophée.

« Obtenir ce prix, une petite partie appartient aussi à chaque coéquipière », a-t-elle déclaré. « Vous ne pouvez pas marquer un cent si vous n’avez pas quelqu’un qui court avec vous. Vous ne pouvez pas prendre un guichet s’ils ne sont pas là sur le terrain pour faire une prise.

« Donc ce prix appartient à tout le monde, pas seulement à moi. »

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*