Linette réalise un rêve après avoir atteint sa première demi-finale en Grand Chelem.

Magda Linette a déclaré que c’était un « rêve devenu réalité » d’atteindre sa première demi-finale en Grand Chelem après avoir battu l’ancienne numéro 1 mondiale Karolina Pliskova à l’Open d’Australie mercredi.

La Polonaise, qui n’était pas tête de série et dont on s’attendait à ce qu’elle joue les seconds rôles à Melbourne face à sa compatriote Iga Swiatek, tête de série numéro un, a battu la Tchèque Pliskova, 30e tête de série, 6-3, 7-5, à la Rod Laver Arena. Elle affrontera la Biélorusse Aryna Sabalenka, 5e tête de série, pour une place en finale.

« Je suis tellement émue, je n’arrive pas vraiment à y croire », a déclaré Linette, la n°45 mondiale. « C’est un rêve qui se réalise. Je suis super reconnaissante et heureuse. Merci pour vos encouragements et votre soutien, j’en avais vraiment besoin.

« Donc on continue. Je ne veux pas être trop excité parce que nous sommes encore dans le tournoi, »

Sabalenka, la seule tête de série du top 10 restante dans le tableau, a gagné sa place dans le dernier carré en battant Donna Vekic 6-3, 6-2 dans une bataille féroce de gros frappeurs dans le deuxième match sur une Rod Laver Arena en ébullition.

La Biélorusse pourrait avoir du fil à retordre face à Linette, qui a joué un tennis merveilleusement contrôlé pour conclure sa victoire sur Pliskova.

Sabalenka a ensuite tenté sa chance dans un premier set physique d’une heure rempli de balles de break avant de s’échapper avec le second pour atteindre sa quatrième demi-finale en Grand Chelem et sa première à Melbourne.

Vekic avait une fiche de 5-1 en carrière contre la Biélorusse, mais il n’a pas été capable d’égaler le niveau de la nouvelle Sabalenka, améliorée, avec 13 doubles fautes qui n’ont pas aidé la cause de la Croate.

Lire aussi:  Boxe : Taniguchi perd la ceinture WBO des poids minimes au profit de Jérusalem

Sabalenka commettait encore beaucoup de fautes, mais son service, autrefois fragile, était en grande partie solide, et lorsqu’elle faisait jouer son coup droit explosif, Vekic avait toujours du mal à s’en sortir.

Deux doubles fautes alors que Sabalenka servait pour le match ont rappelé la joueuse qu’elle était autrefois, mais la joueuse de 24 ans a sauvé trois balles de break et a scellé la victoire avec un énorme coup droit qui a frappé Vekic au corps.

« C’est une grande joueuse et c’est toujours difficile de l’affronter », a déclaré Sabalenka, avant d’expliquer pourquoi elle pensait s’être imposée.

« Je pense que c’est parce que j’étais calme et que je m’attendais à ce jeu de sa part, donc j’ai pu rester dans le jeu quoi qu’il arrive. C’était la clé. »

Linette n’a eu aucun problème pour servir son quart de finale contre Pliskova, deux fois finaliste en Grand Chelem, qui a commis 36 fautes directes et a toujours couru après le match.

La Tchèque savait qu’elle devait élever son niveau de jeu dans le deuxième set après avoir perdu le premier, mais Linette avait la réponse à tout ce qu’on lui lançait.

« Elle a vraiment bien joué depuis la ligne de fond », a déclaré Pliskova. « Je n’ai simplement pas trouvé d’espace dans le court pour aller chercher mes coups gagnants. De toute évidence, le service n’était pas du tout génial aujourd’hui. »

Linette n’avait jamais dépassé le troisième tour d’un Grand Chelem avant d’arriver à Melbourne Park cette année et a déclaré qu’un changement de mentalité était à l’origine de son parcours de conte de fées.

Lire aussi:  Football : Kyogo Furuhashi ouvre le score lors de la deuxième victoire consécutive du Celtic.

« Je pense que toute ma vie, j’ai pris mes erreurs et mes défaites de manière très personnelle », a-t-elle expliqué. « Alors pour déconnecter [life] en tant que joueuse de tennis et en tant que personne était vraiment difficile parce que j’avais l’impression, bien souvent, que les erreurs me définissaient. »

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*