Le champion d’Abu Dhabi, Victor Perez, ne se relâche pas dans sa quête d’une nouvelle victoire au Dubai Desert Classic.

Victor Perez a admis avoir « beaucoup » regardé son coup de bunker de dimanche, et on ne peut pas lui en vouloir.

Ce coup est survenu sur l’avant-dernier trou du HSBC Championship d’Abu Dhabi, alors que Perez menait d’un point dans le cadre des Rolex Series et qu’il avait trouvé le sable sur le tee du dernier par 3 de Yas Links.

Le Français a rapidement réalisé son deuxième trou et a remporté la plus belle victoire de sa carrière.

« Chaque fois que quelqu’un va parler du championnat HSBC d’Abu Dhabi 2023, [they’ll say] « Rappelez-vous qu’il a fait un trou dans le bunker ». Perez a déclaré mardi. « Je l’ai vu plein de fois maintenant ».

Mais tel est le golf professionnel, le temps passe en un éclair. Deux jours après son sacre, Perez se trouvait à l’Emirates Golf Club, où il se préparait pour le Hero Dubai Desert Classic de cette semaine.

Naturellement, il n’y a pas eu beaucoup de repos et de récupération entre les deux, et Perez a admis qu’il n’avait pas vraiment dormi dans la nuit de dimanche à lundi.

Au moins, il y a un autre événement des Rolex Series de 9 millions de dollars pour faire circuler l’énergie à nouveau. Et, avec le numéro 1 mondial Rory McIlroy dans le champ et en quête d’un troisième trophée Dallah, il n’y a pas de place pour le relâchement.

« Cela va être difficile de trouver un équilibre, car vous ne voulez pas vous sentir en droit de le faire », a déclaré Perez. Vous ne voulez pas vous dire : « Oh, j’ai gagné, je peux me détendre ».

Lire aussi:  Sumo : Abi mène le trio invaincu des maegashira au Nouvel An

« Vous voulez utiliser la victoire comme, ‘Maintenant je peux construire sur la victoire’, mais vous ne voulez certainement pas commencer à devenir un peu complaisant – ‘Je peux m’en tirer avec cette pratique’ ou ‘Je n’ai pas à faire ces petites choses’.

« Tout le monde est trop bon maintenant. Les marges sont si petites. Il n’y a pas beaucoup de temps pour dormir et commencer à penser que vous pouvez vous en sortir. »

Cela aide qu’il a bien joué sur le parcours de Majlis, avec une 16e place ex-aequo en 2020 et un T29 l’année précédente.

« Évidemment, c’est un événement si emblématique », a déclaré Perez. « Le parcours a un peu changé, mais c’est définitivement un endroit où tout le monde aime venir et essaie de performer.

« J’ai eu quelques bons résultats. J’ai eu un dimanche terrible il y a quelques années où j’ai tiré 79 avec une chance de gagner. Nous verrons. »

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*