La maîtrise de Novak Djokovic envoie un avertissement inquiétant aux rivaux de l’Open d’Australie.

Lorsque Novak Djokovic est dans cet état d’esprit, il semble souvent que le seul obstacle sur son chemin soit lui-même.

Il y a eu l’étrange défaut et la disqualification à l’US Open en 2020, lorsqu’il a accidentellement frappé un juge de ligne à la gorge avec une balle errante, et l’expulsion controversée de Melbourne il y a 12 mois, qui l’a privé de la possibilité de défendre son titre à l’Open d’Australie.

Maintenant ? Une blessure aux ischio-jambiers, pour laquelle Djokovic a estimé que seuls « Dieu et le physio » pouvaient l’aider, semble être le principal obstacle entre le Serbe et ce qui semble être un 10e titre de plus en plus inévitable à Melbourne Park.

En effet, si la quatrième tête de série réalise une autre performance proche de celle qu’il a infligée à Alex De Minaur au quatrième tour lundi, le reste du terrain peut aussi bien emballer ses raquettes et passer au tournoi suivant.

Djokovic a déclaré que le problème d’ischio-jambier qui l’avait poussé à envisager de se retirer la semaine dernière s’était atténué. « Ce soir, il n’était pas évident que j’avais affaire à une blessure », a-t-il déclaré. « Je n’ai rien senti aujourd’hui, donc la journée a été excellente ».

Ce n’est pas ce que les sept autres joueurs restants voulaient entendre, et si l’un d’entre eux s’est branché pour regarder le match du soir dans la Rod Laver Arena lundi, alors la démonstration dévastatrice de Djokovic n’était certainement pas ce qu’ils auraient voulu voir.

Devant un public typiquement bruyant qui encourageait l’un des siens, Djokovic n’a pas perdu de temps pour affirmer sa domination, entraînant De Minaur sur tout le court et obligeant l’Australien à se débattre dès le début du match. Le 24e mondial australien s’est accroché pendant les quatre premiers jeux, mais dès que Djokovic a fait le break, tout était fini.

Lire aussi:  Gymnastique rythmique : La Bulgarie gagne, le Japon est 8e dans l'épreuve de groupe aux championnats du monde.

Après un peu plus de deux heures, Djokovic a remporté une victoire 6-2, 6-1, 6-2 aussi inégale que le score le suggère. Après une performance quasi parfaite, la seule preuve visuelle d’une blessure était le bandage blanc sous son short.

« Je remercie mon équipe médicale, mon physio, Dieu – tous ceux qui m’ont vraiment aidé. Je continue à aller de l’avant », a déclaré Djokovic, qui a porté sa série de victoires à Melbourne à 25 matches, à une seule unité du record d’Andre Agassi.

« Je me sentais très bien dans le premier match. [in Melbourne]Je sais donc que les choses peuvent changer très rapidement et je ne prends pas les choses pour acquises.

« Mais je suis vraiment satisfait de la façon dont j’ai joué aujourd’hui, la façon dont j’ai bougé, la façon dont j’ai frappé la balle. J’ai joué le meilleur match de cette année jusqu’à présent. »

Djokovic, 35 ans, participera à son 54e quart de finale en Grand Chelem – le deuxième après celui de Roger Federer qui en compte 58 – où il affrontera la cinquième tête de série Andrey Rublev après que le Russe se soit sorti d’un combat titanesque en cinq sets contre l’étoile montante Holger Rune.

Il s’agira également de son 13e quart de finale à l’Open d’Australie, ce qui le place en quatrième position sur la liste de tous les temps, derrière Federer, Rafael Nadal et John Newcombe.

Après avoir reçu une leçon de maître, De Minaur n’a eu aucun doute sur la destination de la Norman Brooks Challenge Cup.

Lire aussi:  Football : Le joueur de l'année de la J-League, Iwata, rejoint le Celtic en Écosse

« J’ai affronté un très bon adversaire avec un très haut niveau aujourd’hui », a-t-il déclaré. « Ce que j’ai vécu aujourd’hui était probablement Novak très proche de son meilleur, je dirais. Pour moi, si c’est le niveau, c’est définitivement le gars qui va prendre le titre. »

Dans les autres quarts de finale de lundi, l’Américain Ben Shelton a poursuivi son parcours de rêve dans son premier tournoi majeur en battant son compatriote JJ Wolf 6-7, 6-2, 6-7, 7-6, 6-4, tandis que Tommy Paul est devenu le troisième joueur américain à atteindre les quarts de finale grâce à une victoire 6-2, 4-6, 6-2, 7-5 sur la 24e tête de série espagnole Roberto Bautista Agut.

Les quarts de finale de mardi verront le Russe Karen Khachanov, 18e tête de série, affronter l’Américain Sebastian Korda, 29e tête de série, avant que le Grec Stefanos Tsitsipas, 3e tête de série, poursuive sa quête d’un premier titre en Grand Chelem contre le Tchèque Jiri Lehecka.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*