L’Inde et la Nouvelle-Zélande se battent pour la première place du classement ODI à Indore.

L’Inde a remporté une nouvelle victoire à domicile après avoir écrasé la Nouvelle-Zélande par huit guichets lors du deuxième ODI à Raipur samedi, et un prix encore plus important l’attend mardi lorsqu’elle affrontera les Kiwis dans le troisième et dernier match.

L’ODI d’Indore n’aura pas d’incidence sur l’issue de la série, mais il aura tout de même une grande importance pour les deux équipes. La plus grande motivation est le meilleur classement en ODI, qui sera en jeu lorsque les équipes s’affronteront au Holkar Stadium. Les deux équipes sont à égalité avec 113 points, avec l’Angleterre, en tête du classement et celui qui gagnera le troisième match prendra la première place.

En dehors du classement, les équipes de Rohit Sharma et de Tom Latham ont toutes deux d’autres priorités. Pour l’Inde, ce match est l’occasion pour les joueurs qui ont manqué les deux premiers matchs de faire une sortie. Le batteur Rajat Patidar pourrait faire ses débuts internationaux, tandis que le lanceur rapide Umran Malik devrait insuffler du rythme à l’attaque.

De plus, comme la série de quatre tests entre l’Inde et l’Australie commence au début du mois prochain, quelques autres joueurs réguliers du XI pourraient être mis au repos.

Les Black Caps, quant à eux, chercheront à terminer la série sur une note positive après la raclée qu’ils ont reçue dans le deuxième match et la tête de la série de trois matchs T20.

Les visiteurs sont privés de leur batteur vedette Kane Williamson et de leurs fers de lance Tim Southee et Trent Boult. Leurs absences ont grandement affecté l’équilibre de l’équipe, notamment au niveau du jeu de quilles, et se reflètent dans les résultats.

Lire aussi:  Les EAU Shanbih et Al Zeyoudi remportent quatre médailles à la Coupe du monde de dynamophilie.

A Raipur, la Nouvelle-Zélande a été balayée par une sensationnelle série de nouvelles balles de Mohammad Shami et Mohammad Siraj. Elle a été éliminée pour 108 runs – son troisième plus bas score contre l’Inde, qui a atteint l’objectif en 20 overs.

Le capitaine Sharma a loué les efforts des quicks indiens en l’absence du vétéran Jasprit Bumrah.

« Ces cinq derniers matchs [including three against Sri Lanka]les lanceurs se sont vraiment distingués », a déclaré Rohit.

« Vous vous attendez à ce genre de bowling, ce genre de mouvement de couture en dehors de l’Inde. Mais ces gars ont beaucoup de compétences, ils ont travaillé là-dessus pendant tout ce temps et vous avez pu voir la récompense. »

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*