Le gouvernement américain saisit près de 700 000 000 $ d’actifs de Sam Bankman-Fried alors que l’enquête sur la fraude s’intensifie.

Un nouveau document judiciaire révèle que les autorités américaines ont jusqu’à présent récupéré près de 700 000 000 $ en espèces et en actifs sur des comptes liés à l’ancien golden boy de la crypto, Sam Bankman-Fried.

Selon un document soumis par le procureur fédéral américain Damian Williams le 20 janvier, le gouvernement américain est désormais en possession de 55 273 469 actions de Robinhood Markets détenues par Emergent Fidelity Technologies, la société holding de Bankman-Fried.

Les actions de Robinhood sont évaluées à 526 203 424 $ au moment de la rédaction de cet article.

Les autorités ont également confisqué 20 746 713,67 $ de deux comptes ED&F Man Capital Markets détenus au nom d’Emergent, 49 999 500 $ d’un compte Farmington State Bank détenu au nom de FTX Digital Markets et un total de 9 5290 922 $ de trois comptes distincts Silvergate Bank également détenus au nom de la filiale bahamienne de FTX.

Le dépôt du tribunal indique que les actifs d’une valeur de 692 240 559 $ qui ont été saisis entre le 4 et le 19 janvier, ainsi que tous les argents, actifs et fonds détenus sur trois comptes Binance.US, font l’objet d’une confiscation en raison des délits reprochés à Bankman-Fried.

L’ancien PDG de FTX a été inculpé en décembre pour avoir détourné des fonds de clients. Il a été libéré moyennant une caution de 250 millions de dollars et est actuellement assigné à résidence dans la maison de ses parents à Palo Alto, en Californie.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*