Stefanos Tsitsipas survit au retour de Jannik Sinner pour remporter l’Open d’Australie.

Stefanos Tsitsipas a résisté à un retour impressionnant de Jannik Sinner avant de s’assurer une place en quart de finale de l’Open d’Australie dimanche.

La troisième tête de série s’est imposée 6-4, 6-4, 3-6, 4-6, 6-3 face à la 15ème tête de série italienne Jannik Sinner sur la Rod Laver Arena dans un match qui a duré plus de quatre heures.

Tsitsipas, qui a prolongé sa série de victoires à huit matches, s’est inspiré de la Rod Laver Arena pour faire face à un retour féroce de Sinner.

« Je suis resté très calme, comme M. Rod Laver le faisait à son époque », a déclaré le Grec, qui est désormais la plus haute tête de série masculine encore en action à Melbourne Park.

« C’était un long match, j’avais l’impression d’avoir passé un siècle entier sur ce court à jouer au tennis.

« Quelle belle soirée. C’était superbe, un ‘ripper’ comme on dit ici. Je suis vraiment excité à l’idée de partager des moments comme celui-ci sur le terrain, surtout en Australie.

« J’essaie de faire de mon mieux ici, ce n’est pas facile. J’ai eu un adversaire incroyable de l’autre côté du court aujourd’hui. »

Tsitsipas, qui cherche à remporter sa première couronne en Grand Chelem, affrontera Jiri Lehecka, non qualifié, pour une place en demi-finale.

Lehecka, 71e mondial tchèque, a battu le Canadien Felix Auger-Aliassime, 6e tête de série, en quatre sets, créant ainsi une nouvelle surprise, après l’élimination de Rafael Nadal et de Casper Ruud.

« Après avoir perdu au premier tour l’année dernière, si quelqu’un m’avait dit avant le tournoi que je jouerais comme ça, je ne l’aurais pas cru », a déclaré Lehecka. « Je suis super heureuse et excitée ».

Lire aussi:  L'entraîneur de Manchester United, Erik ten Hag, a impressionné les joueurs, selon Luke Shaw.

Le tueur de géants Sebastian Korda s’est hissé en quart de finale de son premier tournoi du Grand Chelem et affronte le Russe Karen Khachanov, 18e tête de série.

L’Américain de 22 ans, qui a battu Daniil Medvedev au tour précédent, a éliminé le Polonais Hubert Hurkacz, 10e tête de série, par 3-6, 6-3, 6-2, 1-6, 7-6.

Korda, dont le père Petr a remporté l’Open d’Australie 1998 sous le drapeau tchèque, a déclaré : « Ce sont les points les plus difficiles à gagner… ces trois derniers là. Ils sont brutaux d’une certaine manière ».

Le jeune Korda s’est fait un devoir de tendre la main et de toucher les panneaux marquant les titres remportés par son père et par son mentor Andre Agassi dans le couloir menant au court de la Rod Laver Arena.

« Chaque fois que je passe devant, je leur donne un petit coup de poing », a déclaré Korda. « J’ai l’impression qu’ils sont avec moi, d’une certaine manière. Je sais toujours qu’ils me regardent. Ils sont tous deux très spéciaux pour moi. Ils m’ont beaucoup aidé ».

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*