Sumo : L’ozeki solitaire Takakeisho remporte la rencontre du Nouvel An et la 3e Coupe de l’Empereur.

L’ozeki solitaire Takakeisho a battu son adversaire de base Kotoshoho dans un combat à élimination totale dimanche pour être couronné champion du tournoi de Sumo du Nouvel An.

Le compétiteur le mieux classé alors que le yokozuna Terunofuji reste sur la touche après une intervention chirurgicale, Takakeisho a remporté la Coupe de l’Empereur pour la troisième fois de sa carrière, avec un bilan de 12-3, en battant l’improbable prétendant Kotoshoho, qui combattait en tant que maegashira classé 13e.

Takakeisho (G) bat Kotoshoho lors de la dernière journée du Grand Tournoi de Sumo du Nouvel An, qui dure 15 jours, pour remporter le titre de la division supérieure au Ryogoku Kokugikan de Tokyo, le 22 janvier 2023. (Essonne Info)

Les deux anciens élèves de la célèbre école de sumo Saitama Sakae High School étant à égalité pour la première place après l’avant-dernière journée, les organisateurs ont prévu qu’ils s’affrontent pour le trophée lors du dernier combat de la rencontre de 15 jours au Ryogoku Kokugikan.

L’ozeki était fort dès le départ, faisant tomber l’outsider en arrière et le faisant rouler sur le côté avant de l’achever avec une projection de bras sans ceinture.

« En tant qu’ozeki dans cette position, on s’attend à ce que vous gagniez, mais j’ai canalisé cette pression en énergie et en inspiration », a déclaré Takakeisho, qui était deuxième en novembre.

« Une fois sur le ring, je savais que je devais tout donner, mais je sentais aussi que j’étais là grâce au soutien de tant de personnes, y compris ma famille. »

Lire aussi:  Le milliardaire britannique Sir Jim Ratcliffe se lance officiellement dans l'offre d'achat de Man United.

La technique gagnante s’éloignait de la poussée et de la poussée puissante qui ont été le pain et le beurre de Takakeisho. Elle représentait un répertoire élargi de mouvements de la part du jeune homme de 26 ans, qui pourrait être en ligne pour une promotion de yokozuna après avoir remporté son premier titre depuis novembre 2020.

« Je n’ai pas été capable de contrôler mon entraînement et dans de nombreux cas, il ne me manquait qu’une victoire pour remporter un titre, donc tout cela était très décevant », a-t-il déclaré. « Maintenant, je sens enfin que j’ai pu montrer ma valeur avec ce championnat ».

Kotoshoho, 23 ans, qui n’avait pas enregistré de victoire depuis le mois de mars, a couronné son meilleur résultat dans la division supérieure avec son premier prix Fighting Spirit.

Sekiwake Hoshoryu (8-7) a eu la chance de maintenir sa série de victoires sans faille en tant que membre des rangs distingués « sanyaku », lorsque le n°8 Onosho (10-5) a été pénalisé pour avoir attrapé les cheveux du Mongol tout en le frappant sur la terre battue.

Candidat au titre jusqu’à l’avant-dernier jour, Onosho devait gagner le combat pour remporter son quatrième prix Fighting Spirit.

Le Sekiwake Wakatakakage a fait preuve d’une vitesse et d’une force impressionnantes pour battre le n°5 Nishikigi, les deux lutteurs terminant à 9-6.

L’ancien ozeki Shodai devrait encore chuter dans le classement après avoir terminé à 6-9 lors de sa première rencontre depuis sa rétrogradation au rang de sekiwake. L’ancien vainqueur de la Coupe de l’Empereur a été éliminé par le n°6 Myogiryu (6-9).

Lire aussi:  Messi pense que Maradona serait "super heureux" que l'Argentine se qualifie pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde.

Le komusubi mongol Kiribayama a renforcé son dossier pour une promotion avec un record de 11-4 et un premier Prix Technique après sa victoire forcée sur le N°5 Ryuden (9-6).

Komusubi Kotonowaka (8-7) s’est assuré une victoire pour ses débuts en sanyaku en écrasant le n°6 Hokutofuji (7-8).

Le numéro 3 Abi, champion du mois de novembre, s’est assuré une victoire à 8-7 en éliminant le numéro 15 Tsurugisho (7-8), tandis que le numéro 1 Tobizaru a remporté sa huitième victoire contre le numéro 13 Kotoeko (7-8).

L’Ozeki Takakeisho (G) est photographié après avoir battu Kotoshoho, le dernier jour des 15 jours du Grand Tournoi de Sumo du Nouvel An, le 22 janvier 2023, au Ryogoku Kokugikan de Tokyo. (Essonne Info) ==Essonne Info

Takakeisho reçoit la Coupe de l’Empereur après avoir remporté le tournoi de 15 jours du Grand Sumo du Nouvel An au Ryogoku Kokugikan de Tokyo, le 22 janvier 2023. (Essonne Info)

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*