Le siècle de Shafique met le Pakistan au bord d’une victoire célèbre dans le test de Galle.

Abdullah Shafique a prolongé son début prolifique dans le Test cricket en inscrivant son deuxième ton, mettant ainsi le Pakistan sur la voie d’une victoire éclatante dans le premier Test contre le Sri Lanka, mardi à Galle.

Shafique a inscrit 112 points alors que le Pakistan terminait avec 222-3, et avait besoin de 120 points supplémentaires pour prendre la tête de cette série de deux tests.

Le Sri Lanka semblait avoir la mainmise sur le match après avoir inscrit 337 dans son deuxième tour de batte, fixant au Pakistan un objectif redoutable de 342. Cependant, Shafique s’est associé à Imam-ul-Haq (35) pour un match d’ouverture de 87 et a ensuite porté le score à 101 avec le capitaine Babar Azam (55), ce qui constitue une nette amélioration de la performance après que le Pakistan ait été battu pour 218 dans le premier tour.

L’invaincu 112 de Shafique contenait cinq quads et un six. Mohammad Rizwan l’accompagnait à l’autre bout du terrain avec sept points. Shafique a maintenant marqué 672 points en six tests, ce qui est le record pour un batteur pakistanais.

Cependant, Shafique et Imam n’ont pas semblé convaincants lorsque le Pakistan a commencé sa poursuite. Imam a été déposé à la couverture et a vu la décision lbw contre lui annulée, tandis que Shafique a survécu à un fort appel pour une jambe avant.

Le tour de batte d’Imam s’est terminé d’une manière bizarre lorsqu’il a laissé partir une balle du spinner Ramesh Mendis mais a levé son pied arrière pendant un moment, permettant à Niroshan Dickwella d’effectuer une expulsion rapide.

Lire aussi:  Erling Haaland veut "profiter de chaque minute" de son transfert à Manchester City.
Le Sri Lankais Prabath Jayasuriya célèbre la victoire du capitaine pakistanais Babar Azam. AFP

« C’est l’un des meilleurs joueurs, il m’a donc apporté un bon soutien à la batte et m’a guidé tout au long du match sur la façon de jouer », a déclaré Shafique à propos du capitaine Azam.

« Ce n’était donc pas une bonne chose quand il a été éliminé, mais maintenant la responsabilité me revient. »

« Nous n’avons qu’un seul plan en tête et c’est d’aller après [spinner Prabath] Jayasuriya », a ajouté Shafique.

« Il s’est bien débrouillé dans le premier tour de batte et si nous le comprenons bien ici, nous avons de bonnes chances de bien battre contre eux ».

Jayasuriya a récolté cinq guichets dans la première manche et deux dans la seconde.

L’entraîneur des spinsters du Sri Lanka, Piyal Wijetunga, était perplexe face au manque d’assistance.

« Tout d’un coup, le guichet est devenu plat… mais nous les avons gardés sous les trois runs et nous avons fait un travail merveilleux sur cette piste », a-t-il déclaré.

« Nous sommes toujours dans le jeu. Si nous prenons deux guichets dans la session du matin, nous avons une grande chance de gagner ce match. »

Le plus grand nombre de courses réussies à Galle est de 268 et le Pakistan a réalisé cet exploit en faisant preuve de détermination et d’habileté sur un terrain ralenti et sans rebond.

La série se joue sur fond de crise économique et politique au Sri Lanka. Le deuxième test, qui devait commencer dimanche, a été déplacé de Colombo à Galle parce que Sri Lanka Cricket a décidé de ne pas prendre de risques en raison des troubles politiques potentiels dans la capitale.

Lire aussi:  Maguire, Fernandez et Malacia s'entraînent pour le match amical de Man United à Liverpool - en images

Le changement de lieu a été confirmé lundi au moment où Ranil Wickremesinghe a déclaré l’état d’urgence. Il est devenu président par intérim la semaine dernière après la fuite à l’étranger de Gotabaya Rajapaksa, qui a démissionné après des mois de manifestations de masse liées à l’effondrement économique du pays.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*