Aryna Sabalenka compte sur des « émotions positives » pour poursuivre son chemin à l’Open d’Australie.

Aryna Sabalenka a poursuivi sa belle série en se qualifiant pour le quatrième tour de l’Open d’Australie samedi. La Biélorusse n’a pas encore perdu un seul set en 2023.

Finaliste de la WTA l’année dernière, Sabalenka s’est excusée par le passé pour son comportement antisportif, que ce soit pour avoir jeté sa raquette ou refusé de serrer la main de ses adversaires. Aujourd’hui, la jeune femme de 24 ans semble être dans un bien meilleur état d’esprit.

Elle a remporté un tournoi de préparation à Adélaïde avant de prolonger sa série de victoires à Melbourne en battant son ancienne partenaire de double Elise Mertens en deux sets (6-2, 6-3) sur la Margaret Court Arena et de devenir la favorite du premier Grand Chelem de l’année.

« Je dois être un peu ennuyeuse sur le court », a déclaré Sabalenka aux journalistes.

« Il s’agit toujours de beaucoup d’émotions positives pour moi, mais j’essaie de rester loin des émotions négatives. [emotions] et de me battre pour chaque point. »

Sabalenka a déclaré qu’elle devrait « rester basse comme un tigre » pour battre la très en forme Belinda Bencic.

La Suissesse Bencic a été tout aussi dominante dans sa victoire 6-2, 7-5 sur l’Italienne Camila Giorgi à la Rod Laver Arena.

Le Suisse Holger Rune réagit après avoir remporté son match contre le Français Ugo Humbert. EPA

Sabalenka a décrit comment elle allait essayer de faire face à Bencic et à son gros service.

« J’ai l’impression que je dois rester très agressive sur les premiers coups, puis la balle plus lente ou plus courte viendra », a déclaré Sabalenka à Melbourne Park.

Lire aussi:  Patinage de vitesse : Takagi et Morishige décrochent l'argent en Coupe du monde

« Tout est question de pieds rapides sur les premiers coups. Je dois être comme un tigre, prêt, rester bas et être prêt pour cela. »

Sabalenka n’a eu besoin que de 74 minutes pour battre Mertens – la paire a remporté cinq titres ensemble, dont l’Open d’Australie en 2021 – mais a déclaré que ce n’était pas aussi facile qu’il n’y paraît.

« C’est vraiment difficile de jouer contre elle, surtout. C’est une grande joueuse, une combattante incroyable », a déclaré Sabalenka, qui n’a toujours pas remporté de titre majeur.

« Je savais que ça allait être difficile. Je suis super heureuse d’avoir pu rester concentrée du début à la fin pour gagner ce match car c’est une joueuse incroyable. »

Pendant ce temps, Holger Rune a été victime d’une vilaine chute au milieu de son match du troisième tour de l’Open d’Australie contre Ugo Humbert, samedi, mais la neuvième tête de série a fait preuve d’une grande combativité pour s’en sortir.

Après sa victoire en finale du Masters de Paris contre Novak Djokovic en novembre, le jeune homme de 19 ans s’est qualifié pour les huitièmes de finale en s’imposant 6-4, 6-2, 7-6(5) et en se qualifiant pour le quatrième tour contre Andrey Rublev.

Après s’être retourné la cheville et avoir atterri maladroitement, Rune a eu besoin d’un long traitement sur le court, mais cela a semblé fonctionner.

« Ce n’était pas trop grave », a-t-il déclaré aux journalistes. « J’ai été capable de jouer pleinement. Au troisième set, bien sûr, j’étais un peu inquiet de ce qui s’est passé, mais j’ai vu le ralenti après le match. Rien de dangereux.

Lire aussi:  Football : Ritsu Doan élu joueur japonais de la Coupe du monde au Qatar dans un sondage

« Je me suis beaucoup plus détendu parce que j’avais un peu peur, mais honnêtement, j’ai très bien joué après ce qui s’est passé. Donc je me sens plein d’espoir. »

Le favori local Alex De Minaur est sorti de l’ombre de Nick Kyrgios et s’est qualifié pour les huitièmes de finale.

De Minaur, le numéro deux australien, s’est assuré que les fans locaux auront quelqu’un à encourager lors de la deuxième semaine en battant le Français Benjamin Bonzi 7-6(0), 6-2, 6-1.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*