Sumo : Takakeisho et Kotoshoho abordent la dernière journée à égalité pour la tête

L’ozeki Takakeisho et le maegashira Kotosho, 13ème au classement, abordent la dernière journée du Grand Tournoi de Sumo du Nouvel An à égalité pour la tête du classement après avoir remporté des victoires convaincantes samedi.

Takakeisho a surmonté le dangereux sekiwake mongol Hoshoryu, tandis que Kotoshoho a écarté le maegashira Daieisho, numéro 1, pour améliorer sa fiche de 11-3 lors de la 14ème journée au Ryogoku Kokugikan.

L’autre co-leader de la nuit, Onosho (n°8), a perdu contre komusubi Kiribayama, le rejoignant sur le deuxième échelon du classement à 10-4.

En quête de sa troisième Coupe de l’Empereur et d’une potentielle promotion en tant que yokozuna, Takakeisho a rapidement battu la star montante Hoshoryu (7-7), dont le mouvement semble entravé depuis qu’il s’est blessé à la cheville lors de la neuvième journée.

Takakeisho (R) s’attaque à Hoshoryu lors de la 14ème journée du Grand Tournoi de Sumo du Nouvel An au Ryogoku Kokugikan de Tokyo, le 21 janvier 2023. (Essonne Info)

Kotoshoho, 23 ans, a éliminé Daieisho (9-5) de la course au titre lors de leur combat à fort enjeu, s’emparant de la ceinture de l’ancien sekiwake et le poussant à la faute. Onosho, quant à lui, a été facilement battu par Kiribayama, dont la victoire lui permet de rester en lice pour sa première Coupe de l’Empereur.

Wakatakakage (8-6) s’est assuré un record de victoires lors de cette rencontre de 15 jours en poussant son collègue sekiwake Shodai (6-8), qui a répliqué par une poussée mais a chuté avant que son adversaire ne touche la terre battue.

Lire aussi:  Rublev, Medvedev et Zverev confirmés pour le Dubai Duty Free Tennis Championships

Komusubi Wakamotoharu (8-6) a remporté sa première rencontre parmi les rangs distingués du « sanyaku » en éliminant le numéro 2 Tamawashi (8-6) et pourrait être promu au rang de sekiwake.

« Je suis évidemment très heureux de ce résultat. Obtenir un record de victoires était mon objectif principal », a déclaré Wakamotoharu. « La possibilité d’une promotion est là, mais je vais prendre les choses un jour à la fois ».

Son compatriote Kotonowaka (7-7), qui débute dans le komusubi, peut encore atteindre huit victoires après avoir éliminé le n° 3 Midorifuji (6-8), tandis que le n° 3 Abi (7-7), champion de novembre, tentera également d’éviter un bilan négatif lors de la dernière journée après sa défaite contre le n° 9 Endo (9-5).


Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*