Francesco Molinari et Guido Migliozzi se livrent un nouveau duel italien dans le désert au Yas Links

Deux des grandes institutions sportives italiennes se sont affrontées pour l’un des plus prestigieux trophées de football du pays au Moyen-Orient cette semaine.

Aujourd’hui, deux de leurs meilleurs golfeurs sont en lice pour compléter un plat italien sur le DP World Tour de golf sur les fairways d’Abu Dhabi ce week-end.

Porté par un regain de forme, et peut-être aussi par la victoire 3-0 de l’Inter Milan, son club favori, en Supercoupe d’Italie contre son rival AC à Riyadh mercredi, Francesco Molinari a brillé au Yas Links vendredi.

Le champion de l’Open britannique 2018 a pris la tête du classement du championnat HSBC d’Abu Dhabi après son deuxième tour à 5 sous la normale qui l’a porté à 10 sous la normale pour le tournoi.

Luke Donald l’a brièvement rejoint en tête du peloton dans l’après-midi, avant de s’effacer. Il a fallu attendre le 18e trou du tour de Guido Migliozzi pour que Molinari ait de la compagnie.

Le jeune homme de 25 ans, originaire de Vicence, a ajouté un tour de 69 (3-under) à son 7-under de la première journée. Cela signifie qu’il jouera aux côtés de son compatriote dans le dernier match off samedi à Yas.

Molinari a joué deux fois 67 jusqu’à présent dans la compétition, bien qu’il s’agisse de tours très différents.

Son premier coup a été joué alors que le vent soufflait du Golfe, jeudi après-midi. Vendredi, il est parti alors que les conditions étaient plus propices à un score dans la matinée.

« C’est le même score qu’hier mais un jour très différent », a déclaré Molinari.

Lire aussi:  Confusion chez Alpine alors qu'Oscar Piastri nie avoir signé un contrat de F1

« Beaucoup plus de hauts et de bas qu’hier. Un couple de 3-putts, un couple d’erreurs mentales mais aussi beaucoup de bonnes choses, et un couple de longs putts. Donc un peu de tout.

« Évidemment un très bon back nine [playing the front nine second, he came back in 30 shots]ce qui est bien.

« Je pense que là où je suis en ce moment, quand vous traversez une période difficile, c’est bien de voir que je peux me reprendre. »

Six coupes manquées l’année dernière ont fait chuter le classement mondial de Molinari à 208. Mais une performance positive lors de la Hero Cup au National Course, 20 km plus bas sur la E11, la semaine dernière, ainsi qu’un bon départ à Yas ont fait remonter son moral.

A tel point qu’il a même répondu à des questions sur les perspectives d’une participation à une Ryder Cup à domicile à Rome plus tard cette année.

« Ce serait incroyable », a déclaré Molinari, 40 ans. « Il y a encore de nombreux mois à passer.

« C’est évidemment agréable de commencer la saison de cette façon. Je n’ai jamais eu besoin d’un choix pour mes trois Ryder Cups, alors ce serait bien de ne pas avoir besoin d’un choix cette année encore. »

Migliozzi a clôturé son deuxième tour par trois birdies consécutifs pour s’assurer un deux balles samedi avec le joueur qui était son capitaine à la Hero Cup la semaine dernière.

« Je regardais le leaderboard et j’ai vu le capitaine juste là, en haut, Francesco Molinari », a déclaré Migliozzi.

« Ce sera une grande bataille pendant le week-end et si nous jouons ensemble demain, ce sera un plaisir ».

Lire aussi:  Le Comité olympique japonais va travailler sur des mesures anti-corruption

La défense du Falcon Trophy par Thomas Pieters a vacillé, car il n’a pas réussi à passer le cut, ce qui a été le même sort que celui réservé à Patrick Reed, l’ancien champion américain du Masters.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*