Sumo : Takakeisho bat Onosho, créant une égalité à trois pour la tête du classement

L’ozeki solitaire Takakeisho a repris une partie de la tête du Grand Tournoi de Sumo du Nouvel An grâce à une victoire difficile contre Onosho.

Takakeisho aborde le dernier week-end de cette rencontre de 15 jours à égalité avec le maegashira n°8 et le n°13 Kotoshoho, après avoir poursuivi sa domination sur le leader du jour lors de la 13ème journée au Ryogoku Kokugikan.

Après des défaites consécutives qui menaçaient sa candidature au titre, le double vainqueur de la Coupe de l’Empereur a pris un meilleur départ contre Onosho, échangeant des coups dans le haut du corps et se faisant saigner le nez avant de pousser l’ancien komusubi hors du dohyo.

Le lutteur le mieux classé en l’absence du yokozuna Terunofuji, Takakeisho a amélioré son bilan de 12-3 dans sa carrière contre Onosho en première division, y compris des victoires dans leurs sept dernières rencontres.

Kotoshoho a remporté un combat frénétique contre le gagnant du grand tournoi de novembre, Abi (7-6), poussant et bousculant le numéro 3 avant de le projeter sur la surface sablonneuse.

Takakeisho (R) et Onosho combattent lors du 13e jour du Grand Tournoi de Sumo du Nouvel An, le 20 janvier 2023, au Ryogoku Kokugikan de Tokyo. (Essonne Info)

L’ancien ozeki Shodai, rétrogradé au rang de sekiwake après la rencontre de novembre, a chuté à 6-7 avec une défaite par force-out contre le n°5 Ryuden (8-5). Il doit maintenant gagner ses deux derniers combats pour rester au troisième rang le plus élevé du sumo.

Wakatakakage a gagné son combat très attendu contre son collègue sekiwake Hoshoryu, en restant bas et en exécutant une projection de bras sans ceinture pour gagner une victoire qui a laissé les deux hommes à 7-6.

Lire aussi:  Tennis : Liudmila Samsonova bat Zheng Qinwen pour remporter la couronne pan-pacifique

Un jour après avoir battu Takakeisho, le komusubi mongol Kiribayama (9-4) est resté à une victoire des leaders et a renforcé son dossier de promotion en écrasant le talentueux Midorifuji (6-7).

Le Komusubi Wakamotoharu (7-6) s’est rapproché à un combat près d’une victoire lors de son premier tournoi parmi les rangs distingués du « sanyaku » en battant le n°6 Hokutofuji (7-6).

Un autre débutant en sanyaku, le komusubi Kotonowaka (6-7) a conservé son record de victoires en battant le n°2 Tamawashi (8-5).


Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*