Un Québécois accusé d’avoir enlevé un couple américain en 2020 témoignera à son propre procès

MONTRÉAL – Un Québécois accusé dans l’affaire d’un couple du nord de l’État de New York qui a été enlevé et introduit clandestinement au Québec en septembre 2020 témoignera pour sa propre défense.

L’avocat de la défense, John T. Pepper Jr., a déclaré au jury, lors de sa déclaration d’ouverture, que Gary Arnold devrait se présenter à la barre jeudi.

Arnold doit répondre de sept chefs d’accusation, notamment d’enlèvement, de séquestration, d’extorsion et de complot, en rapport avec l’enlèvement de Sandra et James Helm de Moira, N.Y., le 27 septembre 2020.

Le ministère public affirme que le couple a été enlevé pour une dette de drogue due par leur petit-fils, Mackenzie, qui avait été arrêté par les autorités américaines six jours auparavant en possession de 50 kilogrammes de cocaïne.

Le couple a été libéré deux jours plus tard d’un chalet à Magog, au Québec, par une unité tactique de la police provinciale du Québec.

L’avocat de la défense a déclaré qu’Arnold fournira une explication de ce qui s’est passé pendant l’enlèvement et que l’accusé témoignera sur le fait qu’il a été « forcé » de prendre part à l’événement.

« L’accusé témoignera et dira ‘voilà ce que j’ai traversé, voilà ce que j’ai vécu' », a déclaré Pepper. « La Couronne doit prouver au-delà de tout doute raisonnable, je vous suggère qu’il y a une raison pour laquelle ce monsieur a participé à ce qu’il a fait ».

La Couronne a conclu sa cause mardi contre l’homme de 54 ans de Godmanchester, au Québec, après le témoignage des victimes et d’un parent ainsi qu’une foule de données d’écoute électronique et de données cellulaires.

Lire aussi:  M. Price s'excuse du moment choisi pour publier un message en faveur des armes à feu et rend hommage aux victimes du massacre de 1989.

Ce reportage de La EssonneInfo a été publié pour la première fois le 19 janvier 2023.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*