Novak Djokovic entame le troisième tour de l’Open d’Australie en boitant et en s’inquiétant de sa blessure.

Novak Djokovic a assuré sa place au troisième tour de l’Open d’Australie après une victoire en quatre sets sur Enzo Couacaud – mais le Serbe continue de souffrir d’un problème aux ischio-jambiers.

Djokovic a pris un temps mort médical pendant le deuxième set et a semblé souffrir avant de s’en sortir 6-1, 6-7, 6-2, 6-0 à Melbourne Park.

Cette victoire a permis à Djokovic d’affronter le Bulgare Grigor Dimitrov, qui a battu un autre Serbe, Laslo Djere, 6-3, 6-2, 6-0.

Djokovic, qui a également demandé à ce qu’un spectateur ivre qui le chahutait soit expulsé, a commencé le tournoi avec cette blessure qu’il avait contractée lors de son 92e titre de tournoi à l’Adelaide International ce mois-ci.

La quatrième tête de série a passé sans problème son match du premier tour contre Roberto Carballes Baena et a déclaré après coup que sa jambe s’améliorait, mais lors du deuxième match contre le numéro 191 mondial, Djokovic a commencé à montrer des signes qu’il ressentait à nouveau la blessure.

« Pour être honnête, ce n’est pas bon du tout. Je vais prendre les choses au jour le jour », a déclaré le 21ème vainqueur du Grand Chelem à Eurosport.

« C’était mieux le dernier match, le sentiment, que ce soir, mais c’est tout ce que je peux dire et maintenant c’est à Dieu de m’aider et au physio et à tout le monde. J’espère que je pourrai récupérer et être prêt pour le prochain match difficile. »

Après avoir traversé le premier set à toute allure, il est sorti pour un temps mort médical pour se faire soigner à 4-5 dans le second, ses mouvements étant gênés. Il est revenu pour perdre le tie-break avant de retrouver son calme.

Lire aussi:  Championnats du monde : Dos Santos détrône Warholm après avoir remporté l'or sur 400m haies

« Il s’est passé beaucoup de choses ce soir et Enzo mérite d’être félicité, il a joué un très bon tennis, surtout dans le deuxième set », a déclaré le joueur de 35 ans, qui cherche à remporter un dixième Open d’Australie, un record.

« Nous avons tous les deux eu des temps morts médicaux et avons eu un peu de mal, mais j’ai réussi à répondre dans le troisième set et surtout dans le quatrième. »

Dans un premier temps, Couacaud s’est tourné la cheville en s’étirant pour une volée alors qu’il était brisé pour être mené 3-1 dans le premier set.

Djokovic, quatrième tête de série, a exploité sa blessure, le poussant sur le court, et a cassé à nouveau pour remporter le set en 41 minutes, Couacaud n’ayant réussi que trois coups gagnants.

Le set suivant, dominé par de longs échanges, s’est déroulé avec le service avant que Djokovic n’aille se faire soigner à 4-5 après une douleur sur un revers.

Il est revenu avec la cuisse apparemment retouchée et Couacaud a forcé le set à un tie-break en dents de scie où il s’est imposé. Djokovic a trouvé un nouveau souffle dans le troisième set, faisant un break d’entrée de jeu et n’a jamais regardé en arrière.

Un fan s’est toutefois attiré son ire dans le quatrième set, après avoir fait du bruit à plusieurs reprises alors que Djokovic s’apprêtait à servir.

« Il est complètement ivre, il provoque, il n’est pas là pour regarder le tennis, qu’est-ce que vous allez faire ? » a-t-il demandé à l’arbitre.

Lire aussi:  Novak Djokovic s'entraîne à Adélaïde après son retour en Australie

La moitié du tableau de Djokovic s’est ouverte pour lui plus tôt dans la journée de jeudi lorsque la deuxième tête de série Casper Ruud a été éliminée, après l’élimination de la tête de série Rafa Nadal mercredi.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*