Sumo : Onosho prend la tête du Nouvel An après la chute de l’ozeki Takakeisho

Le n°8 maegashira Onosho a pris la tête du Grand Tournoi de Sumo du Nouvel An après 12 jours de compétition, suite à la défaite de l’ozeki Takakeisho pour la deuxième journée consécutive.

Le drive caractéristique de Takakeisho (9-3) a mis Kiribayama (8-4) sous pression mais le coup de la main gauche du komusubi a déséquilibré l’ozeki avant qu’un jet de bras sans ceinture ne règle l’affaire au Ryogoku Kokugikan de Tokyo.

Onosho (R) malmène Tamawashi en route vers la victoire lors de la 12e journée du Grand Tournoi de Sumo du Nouvel An au Ryogoku Kokugikan de Tokyo, le 19 janvier 2023. (Essonne Info)

Le résultat a laissé Onosho (10-2) dans le siège du conducteur après qu’il ait travaillé autour de Tamawashi (8-4) dans son combat précédent. La charge initiale d’Onosho a laissé Tamawashi sur le pied arrière avant que le vétéran n°2 ne revienne avec des poussées féroces de son côté pour retrouver le chemin du centre du ring surélevé.

Mais Onosho a tenu bon et a lancé une nouvelle incursion pour repousser Tamawashi et s’assurer la victoire.

Onosho affrontera Takakeisho dans le dernier combat de vendredi.

Kotoshoho (13e) (9-3) est resté dans la course au titre après s’être remis d’un départ timide contre Nishikigi (5e) (7-5), le battant avec un lancer de bras sans ceinture à droite au bord.

Sekiwake Hoshoryu (7-5), qui a manqué son combat mardi en raison d’une entorse à la cheville gauche, s’est battu avec ténacité mais a finalement été éliminé par Ryuden (7-5).

Kiribayama (G) bat Takakeisho lors de la 12e journée du Grand Tournoi de Sumo du Nouvel An au Ryogoku Kokugikan à Tokyo le 19 janvier 2023. (Essonne Info)

Sekiwake Wakatakakage (6-6) a rapidement saisi la ceinture à deux mains pour forcer le komusubi Kotonowaka (5-7) à sortir.

Lire aussi:  Ronaldo et Messi sont les vedettes des buts spectaculaires de Riyadh

Shodai (6-6), qui ne peut pas atteindre les 10 victoires nécessaires pour redevenir ozeki, a réalisé une autre sortie solide. Le sekiwake a tenu à distance le n°4 Nishikifuji (3-9) dans une victoire forcée.

Meisei (4-8) a perdu son record de victoires lorsque le numéro 4 Sadanoumi a fait tomber le komusubi en se balançant sur les bottes de paille sur un pied.

Le petit numéro 3 Midorifuji (6-6) a fait preuve d’une bonne agilité en réagissant bien pour repousser le komusubi Wakamotoharu (6-6).


Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*