L’Émirien Rohan Mustafa se réjouit de son association pyrotechnique avec la star anglaise Alex Hales.

A en juger par leur façon de frapper ensemble, Alex Hales et Rohan Mustafa n’ont pas besoin de parler beaucoup. « Frappe-le », « bien joué » et « recommence », c’est probablement tout ce qu’ils ont à dire.

Si le duo d’ouverture des Vipers du désert, qui s’adonne au harem et à l’épouvante, devait s’asseoir pendant un certain temps, il pourrait avoir des histoires de guerre vaguement similaires à raconter. En particulier, des histoires sur la Coupe du monde de football.

Hales a été écarté de l’équipe d’Angleterre qui était sur le point de remporter la Coupe du monde de football pour la première fois en 2019.

Moins célèbre, Mustafa a été omis de l’équipe des Émirats arabes unis pour leur voyage vers la version T20 l’année dernière. S’il avait été retenu, il serait devenu le premier joueur émirien à participer à trois événements mondiaux.

Maintenant, Hales peut au moins raconter sa propre histoire de rédemption. Après un exil de trois ans, il a retrouvé les couleurs de l’Angleterre pour jouer un rôle clé dans la victoire de la Coupe du monde T20 en Australie en novembre.

Mustafa, en revanche, ne s’est pas encore remis de la douleur de son absence. En novembre, il a déclaré que cette douleur « restera à jamais dans mon cœur ».

Clairement, Mustafa est un homme en mission. Avec le jeune prodige Aayan Khan, il a été le meilleur joueur de l’équipe nationale lors de son premier engagement après la Coupe du monde, une série perdue au Népal.

Le batteur d'ouverture des Desert Vipers, Rohan Mustafa, à droite, en action contre les Abu Dhabi Knight Riders. Chris Whiteoak / The National

Son début de vie en tant que joueur des Desert Vipers dans la DP World International League T20 a également attiré l’attention. Il a été replacé au sommet de l’ordre des batteurs – un rôle qu’il n’a pas tenu depuis quelques années pour les EAU – et il a répondu à ce qu’on lui a demandé.

Lire aussi:  Pronostics de la Premier League : Haaland n'arrête pas de marquer, United met fin à la série d'invincibilité d'Arsenal

Notamment lors de la victoire contre les Abu Dhabi Knight Riders mercredi soir, lorsqu’il a fait décoller l’attaque avec 23 points en 11 balles.

« Lorsque j’ai signé pour eux, j’ai dit que je voulais une opportunité et que je voulais jouer au bowling dans les bons moments », a déclaré Mustafa.

« Ils m’ont dit que je pourrais jouer au bowling et qu’ils avaient confiance en moi. Nous sommes allés dans les filets, et j’ai commencé à frapper.

Ils m’ont dit : « Tu veux ouvrir ? Ou tu veux être le numéro 7 ? J’ai dit ouvert parce qu’en tant que numéro 7, je n’aurais pas eu autant d’opportunités.

« Puis ils ont dit que ce que je devais faire c’était d’aller frapper la balle. Dès la première ou la deuxième balle, nous voulons juste que tu frappes la balle.

« Ils m’ont dit : ‘Si tu marques 20-25 runs en neuf ou dix balles, c’est une grande chose pour nous.’ Dans le match d’entraînement, j’ai frappé un six dans la première balle. Ils m’ont dit que j’avais juste besoin de continuer comme ça et que j’allais ouvrir dans l’ILT20. »

Alex Hales des Desert Vipers contre les Abu Dhabi Knight Riders au stade international de Dubaï. Chris Whiteoak / The National

Mustafa est ravi de frapper aux côtés d’un joueur qu’il considère comme l’un des meilleurs du jeu.

« Ouvrir avec Alex Hales est une grande opportunité », a déclaré Mustafa, 34 ans.

« Nous jouons contre certains des meilleurs joueurs du monde. Si nous nous en sortons bien, nous pouvons en tirer de la confiance, quel que soit le joueur de l’équipe nationale.

Lire aussi:  Jim Ratcliffe : le milliardaire d'Ineos est " certainement un acheteur potentiel " de Manchester United.

« Alex Hales est l’un des meilleurs batteurs du monde. Chaque fois que je frappais un bon coup, il me le disait et me donnait confiance.

« J’ai frappé [a four off Lahiru Kumara] et il m’a dit : ‘Un coup incroyable, tu as très bien utilisé le rythme’. Il m’a dit de continuer à bien faire, de ne pas perdre la forme, et chaque fois que c’est dans ma zone, de foncer. »

Mustafa dit que quoi qu’il fasse à la batte, il est peu probable qu’il annonce un retour au sommet de l’ordre pour les EAU, étant donné la richesse de l’équipe nationale à ce poste.

Muhammad Waseem, par exemple, a été étincelant avec les MI Emirates, ce que Mustafa dit avoir célébré sur le groupe WhatsApp de l’équipe nationale.

« Chaque fois que je vois un joueur émirien réussir, je suis très heureux », a-t-il déclaré.

« Je suis avec les EAU depuis très, très longtemps. Je dis toujours qu’ils doivent nous faire confiance. Sanchit [Sharma] a été élu homme du match [in his opening match for Gulf Giants]. Zahoor [Khan] a très bien fait [for MI Emirates].

« Nous contribuons comme nous le pouvons. Une fois que vous avez un début comme ça, vous prenez confiance. Je dis toujours aux jeunes joueurs que la seule chose qui nous différencie des autres joueurs est la confiance et l’expérience.

« Si vous vous débrouillez bien dans ces championnats, quelqu’un nous verra et nous appellera pour ses championnats. »

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*