L’astuce du petit-fils sur Whatsapp est désormais initiée par SMS

Une dame âgée sur son smartphone

Depuis près d’un an, des criminels ne se lassent pas de se faire passer pour des proches via leur smartphone, de simuler des situations de détresse et de soutirer de l’argent. Aujourd’hui, l’arnaque a été légèrement modifiée.

Hanovre – Les cybercriminels sont toujours très actifs avec l’astuce des petits-enfants de Whatsapp. Toutefois, selon le portail spécialisé « Heise Security », le message d’initiation de l’escroquerie n’est généralement plus envoyé directement dans Whatsapp, mais par SMS.

Le message commence comme d’habitude à peu près ainsi : « Salut papa, mon téléphone est tombé en panne et ne lit plus ma carte SIM ». Suit ensuite la demande de répondre par Whatsapp. Pour ce faire, les escrocs envoient un lien du type « https://wa.net/+49xxxxxx », qui lance une nouvelle discussion dans le Messenger.

Avertir ses connaissances et sa famille

Les personnes qui reçoivent de tels messages doivent bien sûr éviter de cliquer sur le lien et supprimer le message. En principe, il est toujours judicieux de mettre en garde ses proches et ses connaissances contre cette arnaque, conseillent les experts.

En effet, les histoires plus (grave accident) ou moins (machine à laver cassée) rocambolesques qui suivent lorsqu’on s’engage dans un chat débouchent toujours sur des demandes de transfert d’argent.

Une arnaque révélée par un appel

L’arnaque est généralement facile à détecter si l’on essaie d’appeler le ou les proches concernés sur le numéro connu – qui ne fonctionne soi-disant plus -, conseille la centrale des consommateurs de Hesse. dpa

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*