Le but d’Harvey Elliott permet à Liverpool de remporter la FA Cup face aux Wolves.

Harvey Elliott a permis à Liverpool de se qualifier pour le quatrième tour de la FA Cup en s’imposant 1-0 sur le terrain des Wolves, mardi.

Le quatrième but de la saison du joueur de 19 ans a permis à l’équipe de Jurgen Klopp de battre ses hôtes et de continuer à défendre la FA Cup après une saison difficile.

La récompense est un voyage retour à Brighton, deux semaines après la défaite 3-0 de samedi en Premier League.

« Définitivement [deserved]C’est un bon retournement de situation après les derniers résultats, mais ce soir est un tremplin pour les deux prochains matchs », a déclaré Elliott, vainqueur du match, à la BBC. « C’était la façon parfaite d’aborder le prochain match et j’espère que nous pourrons redresser la barre à Anfield.

« J’ai été jugé un peu sur les passes décisives et les buts, c’est quelque chose sur lequel j’ai travaillé et ça a marché aujourd’hui. Personnellement, j’ai senti que je n’étais pas au mieux de ma forme après la Coupe du monde, mais ce soir, ça m’a redonné confiance.

« Les fans sont d’une grande aide, ils sont à nos côtés et je les remercie de nous avoir soutenus. Nous avons les meilleurs fans du monde et nous devons donner le meilleur de nous-mêmes et faire le spectacle pour eux. »

A propos du prochain match contre Brighton, il a ajouté : « Ce sera un autre match difficile, nous n’avons pas été assez bons contre eux et j’espère que nous pourrons y aller en toute confiance. »

Il est difficile de penser qu’ils seront à nouveau aussi misérables, Klopp ayant qualifié cette performance de pire de sa carrière, mais leur campagne nationale sera pratiquement terminée avec une nouvelle défaite à l’Amex.

Lire aussi:  Le Pakistan grimpe à la troisième place du classement du Championnat du monde de tests

Ils avaient bénéficié d’un sursis après que le premier match contre les Wolves se soit terminé sur le score de 2-2 – Mohamed Salah ayant marqué de manière controversée – avant que les visiteurs ne soient furieux lorsque le but de Toti Gomes a été annulé de manière douteuse en raison d’une erreur de VAR.

Liverpool n’a pas gaspillé sa seconde chance et, malgré tous les efforts des Wolves après avoir dominé la seconde période, les hôtes n’ont jamais sérieusement inquiété le gardien Caoimhin Kelleher.

Les Wolves ont également démarré sur les chapeaux de roue, ayant annoncé avant le coup d’envoi la signature de Pablo Sarabia en provenance du Paris St Germain, et ont immédiatement attaqué avant que le stade ne soit brièvement plongé dans le noir par une coupure de courant.

Les hôtes auraient souhaité un délai plus long car les lumières revenaient rapidement pour permettre à Liverpool d’inscrire un but à la 13e minute.

Le but est venu d’une attaque prometteuse des Wolves, le tir de Rayan Ait-Nouri étant bloqué, mais lorsque le ballon était rendu à Kelleher, Liverpool passait en force dans l’équipe locale.

Fabio Carvalho et Kostas Tsimikas se sortaient des difficultés, Thiago Alcantara balayant le terrain pour Elliott qui s’engouffrait dans les espaces de plus en plus grands.

L’international anglais des moins de 21 ans n’avait pas besoin d’une seconde invitation et, alors que José Sa n’était pas en position, il battait le gardien de 25 mètres.

Les visiteurs, bien changés, continuaient à se montrer menaçants et Cody Gakpo passait au-dessus peu après, avant que Carvalho ne se voie refuser un but, à juste titre, pour hors-jeu après une autre action fluide.

Lire aussi:  Les habitants des zones sinistrées ne sont pas impressionnés par les "Olympiades du rétablissement" : le gouvernement

Les Wolves, qui s’étaient améliorés de façon spectaculaire depuis l’arrivée de Julen Lopetegui en novembre, avaient du mal à frapper et Adama Traore tirait à côté, cinq minutes avant la pause.

Bien qu’ils aient eu beaucoup de ballon, ils n’ont pas réussi à se procurer une occasion sérieuse et Lopetegui a demandé des renforts à la pause avec Nelson Semedo et Matheus Nunes.

Cela permettait aux locaux de trouver un regain d’énergie, même si Traore gâchait une nouvelle fois leur meilleure occasion en expédiant un ballon à l’entrée de la surface, et alors que la mi-temps se prolongeait, les Wolves restaient en tête.

Le rythme de Liverpool était interrompu et Kelleher touchait un coup franc de Ruben Neves au-dessus, avant que Raul Jimenez ne parvienne à reprendre proprement un centre de Traore.

Le temps passait et le jeu de Nunes et Diego Costa se terminait par un coup de tête de Matheus Cunha qui passait à côté à trois minutes de la fin.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*