Ons Jabeur doit se battre pour une place au deuxième tour de l’Open d’Australie

La numéro 2 mondiale Ons Jabeur a survécu à un faux pas en milieu de match avant de battre Tamara Zidansek 7-6, 4-6, 6-1 au premier tour de l’Open d’Australie, mardi.

La Tunisienne, qui a atteint la finale à Wimbledon et à l’US Open la saison dernière, a mis deux heures et 17 minutes pour s’imposer face à la Slovène sous le toit de la Rod Laver Arena.

Jabeur s’est fixé deux objectifs en 2023 : devenir la première femme arabe et africaine à remporter un tournoi du Grand Chelem et détrôner Iga Swiatek de la première place du classement.

Mais la joueuse de 28 ans, qui portait un bandage au genou gauche, a souffert d’un début de nervosité en perdant son premier jeu de service face à la 98eme mondiale, mais elle s’est ressaisie immédiatement.

D’autres breaks ont été échangés avant que la puissante Jabeur ne vienne à bout de Zidansek 10-8 dans un jeu décisif à la fin d’un premier set qui a duré 68 minutes.

Servant à 3-4 dans le second set, Jabeur a été brisé pour la troisième fois et Zidansek en a profité pour égaliser le match.

Mais après l’intervalle prolongé entre les sets, Jabeur a amélioré son jeu, a fait moins d’erreurs et a filé vers la victoire.

« J’ai juste essayé de suivre ce que mon coach m’a dit de faire », a-t-elle dit à propos de son revirement dans le troisième set. « Je ne faisais pas vraiment ça et il va me tuer après le match ».

Jabeur a commis 49 fautes directes au cours de son match d’ouverture bégayant, Zidansek en concédant 40 elle-même, mais seulement six sont survenues dans son troisième set qui s’est beaucoup amélioré.

Lire aussi:  Neymar mis à l'épreuve avant les huitièmes de finale de la Coupe du monde de football.

« C’était un match très difficile », a déclaré Jabeur. « Je ne jouais pas très bien, et elle me mettait beaucoup de pression.

« C’est une joueuse qui n’abandonne pas et qui rentre toutes les balles, alors j’étais assez frustrée. Je me suis dit qu’il suffisait d’être numéro 2 mondiale et de gagner ce match.

« J’ai juste essayé d’être plus patiente », a-t-elle ajouté. « C’est un sport difficile et vous ne voulez certainement pas jouer trois sets ici ».

En fin de compte, Jabeur a réussi à obtenir un rendez-vous au deuxième tour avec l’Américaine Alison Riske-Amritraj ou la Tchèque Marketa Vondrousova.

Jabeur, qui a manqué l’Open d’Australie l’année dernière en raison d’une blessure au dos, a remporté les trophées de Madrid et de Berlin l’année dernière lors d’une saison exceptionnelle qui l’a propulsée à un nouveau sommet du classement.

Elle a atteint son premier quart de finale en Grand Chelem à Melbourne Park en 2020 et a maintenant remporté 11 de ses 12 derniers matchs du premier tour dans les tournois majeurs, la seule défaite étant celle contre Magda Linette (52e) à Roland Garros l’année dernière.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*