Novak Djokovic se qualifie pour le deuxième tour de l’Open d’Australie sur son retour.

Novak Djokovic a marqué son retour à l’Open d’Australie par une victoire en deux sets sur Roberto Carballes Baena, mardi à Melbourne.

Djokovic était de retour au Grand Chelem un an après son expulsion d’Australie pour avoir refusé de se faire vacciner contre le virus Covid-19. Oubliant les souvenirs de cette expérience douloureuse, Djokovic a vaincu son adversaire, 75ème au classement mondial, par 6-3, 6-4, 6-0.

Le nonuple champion de l’Open d’Australie a reçu un accueil enthousiaste pour son retour au Majeur Down Under mardi et s’est rapidement mis au travail, ne montrant que brièvement un soupçon de problème à l’ischio-jambier gauche.

Il a commencé le match du premier tour avec un ace à 125 mph (201 km/h) et une prise d’amour, a pris le contrôle de ce set avec une série de 12 points et a assuré la victoire dans un match qui s’est terminé après minuit.

Djokovic a sauvé trois balles de break pour remporter le premier set alors que les fans chantaient son nom.

La cuisse gauche fortement tendue en raison d’une entorse à l’ischio-jambier qu’il a subie lors de la conquête du titre d’Adélaïde n’a pas gêné Djokovic qui a profité de son passage devant le public de la Rod Laver Arena pour prendre le deuxième set et doubler son avance.

Après une superbe frappe de balle, Djokovic a confirmé son statut de favori au titre, qui le mettrait à égalité avec le tenant du titre Rafael Nadal avec 22 titres majeurs, en soumettant Carballes Baena dans un troisième set à sens unique.

« Merci de m’avoir réservé un tel accueil dont je ne pouvais que rêver », a déclaré Djokovic.

Lire aussi:  Le manager du Portugal dit "laissez Cristiano Ronaldo tranquille" avant le match contre le Maroc à la Coupe du monde.

« Je me sens vraiment heureux d’être de retour ici en Australie et sur le court où j’ai connu le plus grand succès de ma carrière.

« Définitivement, ce court est le plus spécial de ma vie et je ne pouvais pas demander un meilleur début de tournoi. »

En l’absence de Djokovic l’année dernière, Rafael Nadal a remporté le titre pour s’offrir un 21e Grand Chelem qu’il a étiré à 22 à Roland-Garros.

« Je suis très, très content de la façon dont j’ai joué dans le troisième set. Je ne lui ai pas laissé trop de chance de respirer depuis le fond du court », a ajouté Djokovic.

« J’ai très bien servi. Le deuxième set a connu des hauts et des bas et c’est tout à son honneur de s’être battu. »

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*