Selon un analyste de Bloomberg, le bitcoin atteindra son niveau le plus bas en 2018, dans un contexte macroéconomique  » sans précédent « .

Mike McGlone, stratège macro senior de Bloomberg Intelligence, affirme que le bitcoin (BTC) est en train de former un creux similaire à celui de 2018, mais dans des conditions macroéconomiques très différentes.

Dans une nouvelle interview avec Scott Melker, McGlone compare le récent rallye du bitcoin dans la fourchette de 20 000 $ à la formation du fond du BTC en 2018 au niveau de prix de 5 000 $.

« Nous continuons à retirer des liquidités du marché sur une base mondiale – une base historique et sans précédent – pour de bonnes raisons. Et si les actions augmentent, si les actifs à risque augmentent, cette liquidité est plus susceptible de rester contrainte par les banques centrales.

Donc, ce que je vous montre est un graphique, nous voyons ce fond d’île potentiel se développer autour de 20 000 $, de la même manière qu’il l’a fait autour de 5 000 $ en 2018. La grande différence est que ce que je vous montre en blanc, ce sont les futures des fonds fédéraux. À l’époque, la Fed a déjà commencé à assouplir et nous avons tenu le fond et nous sommes sortis plus haut, puis nous avons eu cette question en 2019. »

McGlone prévient que l’actif cryptographique roi pourrait ne pas continuer à bondir dans un contexte de conditions macroéconomiques difficiles et de la politique de hausse des taux d’intérêt de la Réserve fédérale, qui exerce une pression à la baisse sur les actifs à risque.

Selon lui, une indication que le rallye du bitcoin ne va pas se poursuivre est que le NASDAQ est susceptible de plonger sous sa moyenne mobile de 200 semaines. Le NASDAQ a été en étroite corrélation avec la performance du bitcoin au cours de l’année dernière.

Lire aussi:  L'altcoin basé sur l'Ethereum chute alors que le projet DeFi est piraté pour des millions de dollars

« Voici le NASDAQ. Le NASDAQ est à sa moyenne mobile sur 200 semaines. La moyenne mobile à 200 semaines dans l’histoire du NASDAQ depuis qu’elle peut être calculée, nous n’avons franchi ce niveau que trois fois. Et à chaque fois, la Fed a assoupli sa politique. Le dernier bon exemple était en 2008. La Fed a assoupli de manière agressive.

En ce moment, elle se resserre agressivement. Donc si vous regardez cela, vous ne pouvez pas être trop excité par les marchés. Il faut laisser du temps au temps. Dans l’ensemble, oui, je suis très optimiste. [for] Bitcoin. Mais pour moi, il s’agit d’un environnement sans précédent où nous avons des rebonds dans ce que nous savons être des marchés baissiers et où la Fed dit simplement :  » Désolée, nous emportons le bol de punch, nous ne vous le rendrons pas « .

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*