POLITIQUE > Samedi soir, l’ensemble du gouvernement, dont son chef de file François Fillon, démissionnait. Le président de la République a procédé hier soir à la nomination de sa nouvelle équipe gouvernementale, avec à sa tête… François Fillon. Les deux ministres essonniens restent dans le nouveau gouvernement. Nathalie Kosciusko-Morizet obtient le portefeuille de l’écologie, et Georges Tron est confirmé à la fonction publique.

Suite à la remise par François Fillon de la démission de son gouvernement, le Secrétaire générale de la présidence de la République a annoncé la liste du nouveau gouvernement de François Fillon. Les deux ministres essonniens sortants restent dans l’exécutif. NKM obtient même une promotion en prenant la charge du Ministère de l’écologie occupé précédemment par Jean-Louis Borloo, qui quitte le gouvernement. « Je préfère en effet, retrouver ma liberté de proposition et de parole au service de mes valeurs, qui ne sont pas de circonstances, au premier rang desquelles je place la cohésion sociale » explique l’ancien ministre, membre du gouvernement depuis 2002.

Avec le ministère de l’écologie, Nathalie Kosciusko-Morizet aura la main mise sur les transports

La Maire (UMP) de Longjumeau quitte la prospective et le développement de l’économie numérique pour l’écologie, son domaine de prédilection – elle était avant le mini remaniement de 2008, Secrétaire d’Etat à l’écologie. Polytechnicienne et ingénieure du génie rural et des Eaux et forêts, elle est une experte reconnue dans les questions liée à l’environnement. Elle a été en 2005 et 2006 la rapporteur de la mission d’information parlementaire sur l’effet de serre, ce qui lui a fait obtenir, en mars 2008, la place de Secrétaire adjointe de l’UMP.

Avec son nouveau portefeuille, NKM aura à traiter le sujet brulant des transports. Un dossier important pour la ministre, qui estimait durant les élections régionales de mars dernier que dans « la vie quotidienne des Franciliens, les transports sont un enjeu déterminant ». Elle aura ainsi une voix prépondérante quant à l’amélioration de la régularité et de la qualité des lignes de RER.

C’est bien connu, en Essonne, la question des transports est l’un des points noirs. NKM aura aussi à gérer la question du déplacement du couloir aérien vers le sud du département. Une modification dont plusieurs élus locaux – toutes tendances politiques confondues – voient la main de la Maire de Longjumeau souhaitant préserver sa commune des nuisances.

Le Maire (UMP) de Draveil Georges Tron, a quant à lui été confirmé dans ses fonctions de Secrétaire d’Etat à la fonction publique. Mercredi dernier, il était élu pour un troisième mandat à la tête de la fédération UMP de l’Essonne.