Sumo : Takakeisho prend la tête grâce à une victoire facile sur Sadanoumi

L’ozeki solitaire Takakeisho a pris la tête du Grand Tournoi de Sumo du Nouvel An grâce à une victoire écrasante sur son adversaire de base, Sadanoumi.

Takakeisho (8-1) a commencé la neuvième journée au Ryogoku Kokugikan à égalité avec le maegashira Kotoshoho (13e), qui a perdu sa place après sa deuxième défaite de la rencontre de 15 jours.

Takakeisho (R) et Sadanoumi combattent lors du neuvième jour du Grand Tournoi de Sumo du Nouvel An au Ryogoku Kokugikan de Tokyo, le 16 janvier 2023. (Essonne Info)

Takakeisho, âgé de 26 ans, a poussé le maegashira Sadanoumi (n°4) (2-7) dès le début du combat, devenant ainsi le premier lutteur de première division à obtenir une victoire dans le tournoi.

L’ozeki est à la recherche d’un troisième grand tournoi qui pourrait lui permettre d’accéder au rang le plus élevé de yokozuna aux côtés du puissant Terunofuji, né en Mongolie et actuellement sur la touche après une opération du genou.

Kotoshoho (7-2), 23 ans, a succombé à une projection sous le bras contre Hiradoumi (10e) et partage désormais le deuxième échelon du classement avec Onosho (8e), qui a éliminé Hokutofuji (6e) (5-4).

Sekiwake Hoshoryu (6-3) a quitté le dohyo en boitant après avoir perdu par projection de bras sans ceinture contre komusubi Wakamotoharu (5-4). Le neveu du grand mongol Asashoryu a tenté une projection mais a vu sa tentative contrée par le nouveau komusubi.

L’ancien sekiwake Daieisho (6-3), combattant en tant que maegashira de haut rang, n’a pas non plus réussi à suivre le rythme des leaders après avoir été repoussé par le komusubi Kotonowaka (4-5).

Lire aussi:  Patinage artistique : Kao Miura remporte le programme court masculin de Patinage Canada

Le sekiwake en difficulté Shodai a amélioré son score à 3-6 grâce à un retrait de la main contre komusubi Kiribayama (5-4). Shodai ne peut plus atteindre les 10 victoires requises pour une promotion automatique au rang d’ozeki et risque d’être rétrogradé du rang distingué de « sanyaku » en dessous de celui de yokozuna.

Le Sekiwake Wakatakakage est resté du bon côté du tableau avec 5-4 en battant le n°5 Ryuden (5-4).

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*