Messi, Neymar et Mbappé ne peuvent empêcher une nouvelle défaite du PSG

L’entraîneur du Paris Saint-Germain, Christophe Galtier, a déclaré qu’il allait utiliser l’analyse vidéo pour mieux comprendre les problèmes du leader de la Ligue 1 après une deuxième défaite consécutive à l’extérieur, dimanche, en championnat de France.

Le PSG a débuté avec Lionel Messi et Neymar en attaque avant de faire entrer Kylian Mbappé – la première fois que le trio a joué ensemble depuis la Coupe du monde au Qatar – en début de seconde période, mais n’a réussi qu’un seul tir cadré sur l’ensemble du match sous une pluie battante.

Un but du défenseur rennais Hamari Traoré à la 65e minute a condamné le PSG à une deuxième défaite en trois matches et réduit l’avance des champions de France sur Lens, deuxième, à trois points. Rennes reste cinquième.

« Les images parleront d’elles-mêmes », a déclaré Galtier à propos de son projet d’utiliser l’analyse vidéo, « après, il y aura des choix à faire ».

On s’attendait à ce que Galtier aligne son triumvirat offensif composé du vainqueur de la Coupe du monde Messi, de Neymar et de Mbappe, mais le patron du PSG a créé la surprise en sélectionnant Hugo Ekitike, 20 ans, comme fer de lance de l’attaque devant Mbappe.

Ekitike, à l’instar de ses illustres coéquipiers Messi et Neymar, a été largement anonyme avant d’être remplacé en seconde période par Mbappe.

Messi a envoyé Mbappe en profondeur quelques instants après que Rennes ait pris l’avantage, mais le Français a tiré au-dessus du but de son coéquipier international Steve Mandanda.

Le gardien de Rennes Steve Mandanda attrape le ballon devant l'attaquant du Paris Saint-Germain Kylian Mbappe. AFP

L’audace de l’entraîneur rennais Bruno Genesio a porté ses fruits puisqu’il a sélectionné Lesley Ugochukwu (18 ans) et Désiré Doué (17 ans) au milieu de terrain, de part et d’autre du Croate Lovro Majer.

Lire aussi:  Erling Haaland : 22 photos de la star de Manchester City pour son 22e anniversaire

Le club breton de Rennes s’est à nouveau révélé être un adversaire difficile, après avoir battu le PSG pour remporter la Coupe de France en 2019 et avoir battu le PSG à domicile 2-0 la saison dernière.

« Nous savions que nous allions avoir un match difficile et cela s’est avéré », a déclaré Galtier. « Rennes était beaucoup trop à l’aise en défense ».

Le PSG n’aurait pas pu tomber plus mal, car le huitième de finale de la Ligue des champions contre le Bayern Munich le mois prochain approche à grands pas, tandis que Lens et Marseille continuent de se disputer la tête de la Ligue 1.

« C’est un championnat serré, mais je n’ai pas l’habitude de regarder le classement. Je me concentre sur les performances, et j’ai du travail à faire », a déclaré Galtier.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*