Nick Kyrgios, dévasté, se retire de l’Open d’Australie en raison d’une blessure au genou.

Les espoirs de l’Australie de voir un champion local s’imposer lors du premier Grand Chelem de l’année ont été anéantis lundi lorsque Nick Kyrgios a abandonné le tournoi en raison d’une blessure au genou.

Le joueur de 27 ans était considéré comme l’un des favoris du tournoi après avoir atteint la finale de Wimbledon et les quarts de finale de l’US Open l’année dernière.

Espérant mettre fin à 47 ans d’attente de l’Australie pour voir l’un des siens couronné champion de l’Open d’Australie, Kyrgios a admis que le retrait de son tournoi national était « assez brutal ».

« Je suis évidemment dévasté. C’est comme mon tournoi national », a déclaré Kyrgios aux journalistes à Melbourne Park.

« Honnêtement, je suis juste épuisé de tout, et évidemment assez brutal. C’est l’un des tournois les plus importants de ma carrière. Ça n’a pas été facile du tout. »

Kyrgios a fait l’impasse sur la compétition par équipes de la United Cup en début de saison et s’est retiré de son seul tournoi de préparation à l’Open d’Australie à Adélaïde.

Son physiothérapeute Will Maher a déclaré que Kyrgios était gêné par un kyste sur une petite déchirure du ménisque de son genou gauche depuis quelques semaines et que se retirer de l’Open d’Australie était la décision la plus raisonnable.

« Ce n’est pas une blessure significative dans le sens où elle va menacer sa carrière ou quelque chose comme ça », a ajouté Maher.

« La situation actuelle est que nous voulions l’empêcher de se blesser davantage ou d’aggraver cette blessure. Le pronostic est bon et il va s’en sortir. Nous retournons simplement au travail et nous nous assurons que tout va bien pour lui et nous repartons. »

Lire aussi:  Football : La Croatie s'interpose entre le Japon et l'histoire de la Coupe du monde

Maher a déclaré que Kyrgios serait opéré de l’articulation et pensait qu’il serait rétabli à temps pour jouer au Masters d’Indian Wells en Californie début mars.

Kyrgios a déclaré qu’il ressentait une « douleur constante » au genou et qu’un coup avec son partenaire de double Thanasi Kokkinakis lundi matin l’a convaincu qu’il devait se retirer.

Ce retrait signifie également que Kyrgios et Kokkinakis – surnommés les « Special Ks » – ne pourront pas défendre le titre de double masculin qu’ils ont remporté à Melbourne Park l’année dernière.

« Les blessures font partie de la vie de tous les jours », a ajouté Kyrgios. « Les blessures font partie du sport. Je suppose que je peux m’inspirer de quelqu’un comme Thanasi qui a subi un tas de blessures et qui a su rebondir. »

L’Open d’Australie se déroule du 16 au 29 janvier.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*