Sumo : Takakeisho survit à un combat brutal et conserve sa part de la tête du classement.

L’Ozeki Takakeisho a survécu à un combat brutal dimanche pour conserver sa part de la tête du Grand Tournoi de Sumo du Nouvel An avec une seule défaite sur les huit premiers jours.

Peu de lutteurs réussissent à affronter le maître du sumo, mais le maegashira Nishikifuji (n°4) (3-5) a affronté l’ozeki et a failli le battre.

Les deux hommes ont échangé des gifles et des coups vicieux sans qu’aucun ne veuille changer de tactique. Bien que saignant d’un coup au visage, Takakeisho l’a emporté. Quand une gifle de Nishikifuji a manqué sa cible, le maegashira a perdu l’équilibre et a été giflé jusqu’à la défaite.

Takakeisho (R) lutte contre Nishikifuji lors du huitième jour du Grand Tournoi de Sumo du Nouvel An au Ryogoku Kokugikan à Tokyo le 15 janvier 2023. Takakeisho a remporté le combat. (Essonne Info)

Cette victoire était la sixième consécutive pour Takakeisho, le lutteur le mieux classé de la rencontre de 15 jours au Ryogoku Kokugikan de Tokyo, le seul yokozuna Terunofuji étant toujours en convalescence après une opération du genou.

Cinq lutteurs ont commencé la journée avec une fiche de 6-1 mais seuls Takakeisho et Kotoshoho (13e) ont réussi à décrocher leur septième victoire.

Kotoshoho, qui n’a pas enregistré de victoire dans un grand tournoi depuis mars dernier, a surclassé le n°16 Chiyomaru (1-7) et l’a éliminé.

Komusubi Meisei (3-5) a surclassé le maegashira Daieisho, numéro 1, qui a chargé à plusieurs reprises en vain et a finalement perdu l’équilibre en s’élançant vers l’avant et a été expulsé pour sa deuxième défaite.

Le Sekiwake Shodai a été éliminé par le komusubi Wakamotoharu (4-4) pour sa sixième défaite, éliminant les chances de l’ancien ozeki d’obtenir 10 victoires et d’être automatiquement promu au deuxième rang le plus élevé du sport.

Lire aussi:  La légende australienne Steve Waugh demande l'entrée directe des nations associées dans la Coupe du monde T20.

Le n°3 Abi, champion du mois de novembre, a perdu deux victoires en raison de la défaite de Mongoian komusubi Kiribayama (5-3) qui l’a bousculé sur le ring.

Sekiwake Hoshoryu, cependant, a réussi à rester à une victoire des leaders. Le neveu de l’ancien yokozuna mongol Asashoryu a fait semblant de s’attaquer au numéro 4 Sadanoumi (2-6) avant de s’écarter, de saisir le côté gauche de la ceinture du maegashira et de le projeter hors du ring.

Un autre sekiwake, Wakatakakage, a égalisé son record à 4-4, en sortant Midorifuji (4-4) lorsque le pied du maegashira n°3 a dérapé sous lui sur la surface sablonneuse.


Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*