Il est maintenant très clair que FTX a commis une fraude, déclare le PDG du fonds spéculatif Anthony Scaramucci.

Le directeur général de Skybridge Capital, Anthony Scaramucci, est désormais convaincu que la bourse de crypto-monnaies FTX, qui s’est effondrée, a commis des actes répréhensibles.

Scaramucci s’était auparavant abstenu d’accuser FTX de crimes, disant qu’il voulait se retenir d’affirmer qu’ils ont perpétré une « fraude » parce que c’est « en fait un terme juridique. »

Mais il déclare maintenant à CNBC qu’il pense qu’il est « très clair » que FTX a commis une fraude.

FTX a acheté une participation de 30% dans Skybridge, une société d’investissements alternatifs, en septembre dernier.

Scaramucci déclare à CNBC que Skybridge peut racheter la participation mais reconnaît qu’il faudra probablement des mois pour faciliter la transaction.

« Nous attendons l’autorisation des responsables de la faillite, des avocats et des banquiers d’affaires pour déterminer exactement ce que nous allons racheter, et quand. »

FTX a déposé son bilan en novembre après que la bourse de crypto-monnaies n’ait pas réussi à répondre aux demandes de retrait de ses clients. L’ancien PDG de la bourse, Sam Bankman-Fried, risque jusqu’à 115 ans de prison après avoir été accusé d’avoir fraudé les investisseurs et d’avoir mal géré les actifs des clients.

Le ministère américain de la justice (DOJ) a également saisi 456 millions de dollars d’actions de la populaire application de trading Robinhood qui étaient liées à Bankman-Fried.

Les procureurs de la branche des litiges commerciaux de la division civile du DOJ ont déclaré dans un nouveau dépôt que les actifs saisis constituent des biens impliqués dans les violations des lois pénales sur le blanchiment d’argent et la fraude électronique et ne sont pas des propriétés de la masse de la faillite.

Lire aussi:  Le fondateur de FTX, Sam Bankman-Fried, accepte de témoigner devant les législateurs américains - mais il y a un hic !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*