Les directeurs d’Everton sont priés de rester à l’écart de Goodison par crainte d’une « menace crédible pour la sécurité ».

Le conseil d’administration d’Everton a reçu l’ordre de ne pas assister au match à domicile de samedi contre Southampton en raison d’une « menace réelle et crédible pour leur sûreté et leur sécurité », a révélé l’équipe de Premier League.

La décision a été prise avant que des rapports ne fassent état d’une possible manifestation à Goodison Park, suite à la mauvaise forme d’Everton cette saison.

« Les membres du conseil d’administration ont reçu cette instruction suite à une correspondance malveillante et inacceptable reçue par le club et à des incidents croissants de comportement antisocial – y compris des agressions physiques ciblées – lors des récents matchs à domicile », a déclaré le club dans un communiqué.

Everton est troisième au classement et possède trois points d’avance sur la lanterne rouge, Southampton, avant le match de samedi.

Le club a déclaré que le président Bill Kenwright, la directrice générale Denise Barrett-Baxendale, le directeur financier et stratégique Grant Ingles et le directeur non exécutif Graeme Sharp resteront à l’écart « à contrecœur » sur les conseils de conseillers en sécurité.

La déclaration d’Everton comprend une citation d’un conseiller en sécurité : « Après une évaluation approfondie des risques, et en réponse aux menaces tangibles reçues par le club et aux renseignements que nous avons recueillis, les membres du conseil d’administration du club ont été informés qu’ils ne devaient pas assister au match d’aujourd’hui. »

Everton n’a gagné aucun de ses huit derniers matches toutes compétitions confondues et a perdu 4-1 à domicile contre Brighton lors de son dernier match.

« Il s’agit d’une décision sans précédent pour l’Everton Football Club – jamais auparavant l’ensemble de notre conseil d’administration n’avait reçu l’ordre de ne pas assister à un match pour des raisons de sécurité. C’est un jour profondément triste pour Everton et les Evertoniens », a ajouté le club.

Lire aussi:  Notes des joueurs de Crystal Palace contre Arsenal : Andersen 9, Zaha 7 ; Zinchenko 8, Saliba 9

Le propriétaire Farhad Moshiri a déclaré qu’il soutiendrait Frank Lampard dans une lettre ouverte cette semaine, bien qu’il ait admis que les cinq licenciements précédents depuis son arrivée au club étaient dus à la réaction négative des supporters.

« Il faut rester avec le manager pour mettre en place les systèmes, les joueurs qu’il achète. J’ai beaucoup de confiance en Frank pour que tout se passe bien », a-t-il déclaré.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*