Le Sri Lanka reprend le contrôle du test de Galle après le retour de Dinesh Chandimal.

Les batteurs sri-lankais ont fait preuve d’un remarquable sang-froid sur un terrain usé pour déjouer les spinners pakistanais et reprendre le contrôle du premier test à Galle, lundi.

Dinesh Chandimal a capitalisé sur sa forme rouge, marquant son deuxième demi siècle consécutif du match pour porter l’avance du Sri Lanka au-delà de 300 au troisième jour.

Les hôtes étaient à 329-9 lorsque le mauvais éclairage a arrêté le jeu à Galle. Chandimal, avec 86 points, et Prabath Jayasuriya, avec 4 points, étaient ensemble à la fin du match alors que le Sri Lanka menait de 333 dans son deuxième tour de batte.

La situation a pris une tournure dramatique un jour après que le capitaine pakistanais Babar Azam ait marqué un siècle étincelant qui a permis aux visiteurs de se rapprocher des 222 points du premier tour du Sri Lanka.

Lundi, Chandimal, qui a réalisé son premier double siècle lors de la victoire de son équipe face à l’Australie la semaine dernière, a tenu bon lors d’une autre démonstration de défi après que les hôtes aient glissé à 235-7.

Le gaucher Mohammad Nawaz a remporté son premier match à cinq reprises et s’est associé à son collègue Yasir Shah, qui en a réalisé trois, pour ébranler l’ordre intermédiaire de l’équipe adverse lors de la deuxième session.

Chandimal a atteint sa cinquantaine et a ajouté 41 courses avec Maheesh Theekshana pour le neuvième wicket dans une performance répétée des hôtes, qui sont revenus de 133-8 pour atteindre 222 dans leur premier tour de batte.

Le Pakistan a eu l’occasion d’éliminer Chandimal alors qu’il était à 68 mais Hasan Ali a effectué une prise en retour.

Lire aussi:  Tennis : Naomi Osaka et son entraîneur Wim Fissette mettent fin à leur relation de travail

Un peu plus tôt, Kusal Mendis a fait 76 et l’ouvreur Oshada Fernando a marqué 64. Ils ont formé un troisième set de 91 pour se battre après avoir perdu la tête dans la session du matin.

Oshada a atteint sa sixième cinquantaine lors de la première session mais est tombé face à Yasir sur la deuxième balle après le déjeuner. Kusal a atteint sa cinquantaine et s’est attaqué à l’attaque de l’adversaire en réalisant quelques limites avant que Yasir ne le batte avec une livraison qui partait de l’extérieur de la jambe et se retournait pour toucher le haut du moignon.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*