Le milliardaire Mark Cuban va être interrogé sous serment pour avoir prétendument promu la société cryptographique en faillite Voyager Digital.

Le propriétaire et milliardaire des Dallas Mavericks, Mark Cuban, devrait subir une déposition le mois prochain dans le cadre du procès civil intenté contre lui pour avoir prétendument promu le prêteur en cryptomonnaie Voyager Digital, aujourd’hui en faillite.

Le juge d’instance américain Lisette M. Reid a rejeté la demande de Cuban de diviser la déposition en deux sessions et a ordonné que sa déposition complète ait lieu le 2 février à Dallas, au Texas.

Une déposition exige qu’une personne réponde à des questions sous serment pendant la phase de découverte d’une bataille juridique en vue d’un éventuel procès.

Reid ordonne également la déposition des employés des Dallas Mavericks, Ryan Mackey et Kyle Tapply, avant le 23 février.

En outre, le juge a fixé les dépositions des plaignants Pierce Robertson, Rachel Gold et Sanford Gold à la fin du mois.

Le cabinet d’avocats Moskowitz a intenté une action civile devant le tribunal de district des États-Unis du sud de la Floride contre Cuban en août 2022, affirmant que ce dernier avait contacté les fans de son équipe de basket-ball de la NBA pour promouvoir le courtier en crypto-monnaies.

Le procès prétend que Cuban a fait de fausses déclarations sur Voyager à plusieurs reprises et que la société était une chaîne de Ponzi. La poursuite nomme également l’équipe des Dallas Mavericks et le PDG de Voyager, Steve Ehrlich, et demande des dommages-intérêts allant jusqu’à 5 milliards de dollars pour les pertes alléguées des investisseurs.

Voyager a déposé son bilan en juillet.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*