La demande d’échange de Kamara plane sur l’entraînement de pré-saison du CF Montréal

MONTRÉAL – Une intersaison déjà tumultueuse pour le CF Montréal a pris une autre tournure, l’attaquant Kei Kamara cherchant à quitter le club de Major League Soccer.

Kamara était absent de Montréal lors du début de l’entraînement de pré-saison cette semaine. L’équipe a déclaré que le natif de Sierra Leone était toujours en Afrique et se sentait malade.

Depuis, son absence s’est transformée en tempête médiatique, car le joueur de 38 ans a annoncé qu’il avait demandé un échange après que les négociations de prolongation de contrat aient échoué.

« J’ai jeté tous mes œufs dans un panier en disant à ma famille que j’ai trouvé un endroit que nous pouvons appeler maison, finir de jouer ma carrière et peut-être plus, mais il semble que ce n’était qu’un rêve », a déclaré Kamara sur les médias sociaux mercredi matin. « Je n’ai jamais voulu en arriver là, mais je veux vous faire savoir que j’ai demandé un échange au club ».

Kamara a été récupéré en tant qu’agent libre au début de la saison 2022 et s’est avéré être un ajout essentiel et un favori des fans sur et en dehors du terrain.

Il a marqué neuf buts et ajouté huit passes décisives en 39 apparitions toutes compétitions confondues, en route vers une nomination pour le prix du joueur de retour de l’année de la MLS.

Bien qu’il soit toujours sous contrat avec le club, il ne s’est pas encore présenté à l’équipe à quelque titre que ce soit. Le vice-président et directeur sportif du CF Montréal, Olivier Renard, a déclaré que le club était prêt à offrir à Kamara des conditions améliorées et un contrat garanti de deux ans, ainsi que la possibilité de rester avec le club en tant qu’entraîneur ou ambassadeur.

« Ce n’était pas une surprise, mais il s’agit du respect que le joueur a avec ses coéquipiers. Je n’ai pas signé le contrat pour lui, c’est lui qui l’a signé, mais maintenant il se met dans une mauvaise position », a déclaré Renard.

Lire aussi:  Le suspect québécois d'un meurtre et d'une agression sexuelle vieux de plusieurs décennies pourrait avoir d'autres victimes : la police

« Si son agent trouve un intérêt au sein de la ligue ou d’autres ligues, alors il devra nous contacter et nous pourrons alors commencer à négocier. Dans un premier temps, c’est un joueur de Montréal et son agent doit faire son travail et embêter le payeur pour qu’il revienne s’entraîner chez nous. »

Avec 139 buts, Kamara est troisième sur la liste de tous les temps de la MLS derrière Chris Wondolowski (171) et Landon Donovan (145). Il est le seul joueur actif dans le top 10 de la ligue pour les buts de tous les temps.

Kamara a gagné 94 000 dollars américains la saison dernière, ce qui le plaçait au 25e rang des joueurs montréalais. Ses neuf buts en 2022 lui ont valu la deuxième place au sein du club, derrière les 15 de Romell Quioto.

Quioto a gagné 885 000 $ la saison dernière.

Avec le départ apparemment imminent de Kamara, le manque de profondeur de Montréal au poste d’attaquant est passé d’une légère préoccupation à un véritable problème. Il y a des options au sein du club comme Chinonso Offor ou Woobens Pacius qui sont prêtés en Belgique et avec le Forge FC de la CPL respectivement, mais Renard n’a pas exclu d’aller chercher un attaquant dans une autre équipe MLS ou à l’étranger avec la fenêtre de transfert européenne qui se ferme rapidement.

Bien qu’il y ait eu des départs cette saison, les nouveaux arrivants sont impatients de se faire un nom et de se battre pour une place dans le onze de départ. L’un de ces joueurs est l’imposant défenseur central George Campbell, qui a été acheté à Atlanta United en décembre pour 900 000 dollars dans le cadre de l’allocation générale.

Le défenseur de 21 ans, qui joue au ballon, ajoute une profondeur bien nécessaire à la ligne arrière de Montréal et possède une polyvalence qui lui permet de jouer n’importe où en défense et même d’intervenir au milieu de terrain.

Lire aussi:  Le Français Benoît Cosnefroy remporte le Grand Prix Cycliste de Québec

« C’est une équipe très courageuse qui joue à l’arrière et c’est ce que j’aime faire », a déclaré Campbell. « Je me réjouis de tout cela. J’aime toucher le ballon et être impliqué dans la construction et c’est l’un des aspects amusants d’être dans une équipe comme celle-ci. »

Un autre visage relativement nouveau est le gardien de but Jonathan Sirois, qui est de retour après avoir été envoyé au Valour FC de la CPL pour se développer tandis que James Pantemis et Sebastian Breza se disputaient le temps dans les buts de Montréal.

Avec le retour de Breza au Bologna F.C. après son prêt, la porte s’est ouverte pour Sirois pour s’établir dans son club d’enfance.

« Mon objectif est simplement d’obtenir plus de minutes et de prouver au club que je peux jouer des matchs de MLS et rivaliser à ce niveau », a déclaré Sirois. « (Mon passage en CPL) a été super important surtout que je ne pense pas que j’aurais des minutes si j’étais resté. Vous rencontrez beaucoup de joueurs et d’entraîneurs différents et vous vivez dans une nouvelle ville, c’est devenu deux années très bénéfiques pour moi. »

Montréal s’entraînera encore pendant deux jours avant d’avoir le week-end de libre et de reprendre lundi.

Ce reportage de La EssonneInfo a été publié pour la première fois le 11 janvier 2023.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*