Riding in Darkness : critique de la série germano-suédoise sur ZDF

Riding in Darkness

La mini-série germano-suédoise de huit épisodes de true crime Riding in Darkness est disponible dès à présent dans la médiathèque de la ZDF. Elle raconte l’histoire à la fois bouleversante et encourageante de trois femmes qui, dans un centre équestre situé dans un cadre idyllique, sont confrontées aux abus physiques et psychologiques de Tommy, 35 ans.

L’histoire de « Riding in Darkness » est basée sur les expériences de la Suédoise Sophie Jahn, qui a passé son enfance dans les années 1980 et 1990 dans le centre équestre prospère de son père. En apparence, la famille menait une vie idyllique et enviable de bonheur, mais derrière la façade de ce prétendu rêve, il en allait autrement. Les méthodes de punition brutales, les abus physiques et psychologiques et le harcèlement sexuel envers les filles vivant à la ferme étaient monnaie courante.

La mini-série exprime de manière bouleversante le martyre des adolescentes en focalisant d’abord l’histoire sur Molly, 16 ans, fantastiquement interprétée par Saga Samuelsson. En 1990, elle vit avec sa mère alcoolique. Molly tente d’échapper à sa triste vie et s’installe au haras. Au début, elle semble réaliser le rêve de sa vie. Elle participe à des compétitions équestres et vit des journées ensoleillées et insouciantes avec ses nouveaux amis. Pour savoir ce qui rend cette série si géniale, rendez-vous sur Serienjunkies.de. (Reinhard Prahl)

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*