Sumo : Tobizaru bat Takakeisho lors de la deuxième journée de la rencontre du Nouvel An.

Le maegashira Tobizaru, classé premier, a créé la première grande surprise du Grand Tournoi de Sumo du Nouvel An en battant l’unique ozeki Takakeisho dans le dernier combat de lundi.

L’ancien komusubi est resté une épine dans le pied de Takakeisho et a remporté sa deuxième victoire consécutive contre l’ozeki lors de la deuxième journée au Ryogoku Kokugikan.

Takakeisho n’a pas réussi à porter un coup fort en début de combat et a été déséquilibré par Tobizaru, qui a trouvé une ouverture pour envoyer l’ozeki sur la terre battue et remonter à 1-1.

Tobizaru (R) bat Takakeisho lors de la deuxième journée du Grand Tournoi de Sumo du Nouvel An au Ryogoku Kokugikan de Tokyo le 9 janvier 2023. (Essonne Info)

« J’ai perdu hier, alors je voulais revenir fort aujourd’hui », a déclaré Tobizaru. « Je veux juste prendre les choses un jour après l’autre, faire mon style de sumo et me donner à fond chaque jour ».

Le lutteur le mieux classé en l’absence du yokozuna Terunofuji en convalescence, Takakeisho (1-1) peut se mettre dans la course pour être promu grand champion en remportant sa troisième Coupe de l’Empereur lors de la rencontre de 15 jours.

Le jeune et passionnant sekiwake Hoshoryu (2-0) a montré les qualités de grappling qui ont alimenté sa rapide ascension, en utilisant une projection sous le bras pour renverser le nouveau promu komusubi Kotonowaka (0-2).

Sekiwake Wakatakakage a subi sa première défaite de la rencontre contre le n°2 Mitakeumi dans un combat d’anciens de l’Université de Toyo, évitant de multiples tentatives de push-out avant d’être finalement poussé sur la paille.

Lire aussi:  La France veut savourer le moment présent avant la finale de la Coupe du monde contre l'Argentine.

L’ancien ozeki Mitakeumi (1-1) est de retour parmi les rangs pour la première fois depuis mars 2020.

Le Sekiwake Shodai est tombé à 0-2 après avoir été facilement évincé par le numéro 1 Daieisho (2-0). Rétrogradé après une série de 6-9 en novembre, l’ancien ozeki doit se remettre rapidement sur les rails s’il veut atteindre les 10 victoires requises pour être automatiquement promu au deuxième rang le plus élevé.

Sekiwake Takayasu (0-2), qui a terminé deuxième en novembre, a semblé hors de lui lorsqu’il a été poussé vers le bas par komusubi Kiribayama (1-1).

Le champion de novembre, Abi, numéro 3, est resté invaincu après avoir survécu à un combat serré contre le komusubi Wakamotoharu, qui n’a toujours pas gagné lors de sa première rencontre parmi les trois rangs « sanyaku » inférieurs au yokozuna.


Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*