Stevenage surprend Aston Villa en s’imposant à la dernière minute en FA Cup.

Stevenage, un club de quatrième division, a réussi une magnifique remontée en fin de match pour éliminer Aston Villa de la FA Cup, dimanche.

Villa a pris l’avantage en première mi-temps grâce au premier but de Morgan Sanson pour le club et semblait sur le point de s’assurer un match de quatrième tour à l’extérieur contre Stoke City.

Mais à deux minutes de la fin, Leander Dendoncker recevait un carton rouge pour avoir renversé Dean Campbell dans la surface et Jamie Reid ramenait l’équipe de League Two à égalité.

Et alors que l’on pensait que le match allait être rejoué, Campbell a profité d’une défense endormie de Villa pour assurer une célèbre victoire à la 90e minute.

C’est une fin de match époustouflante pour Stevenage et une journée difficile pour la Villa d’Unai Emery qui a également perdu Matty Cash et Ludwig Augustinsson sur blessure.

Cela signifie que huit équipes de Premier League ont été éliminées au troisième tour après les défaites d’Everton, Crystal Palace, Bournemouth, Nottingham Forest, Brentford, Newcastle United et Chelsea – ce dernier s’étant incliné 4-0 à Manchester City dimanche.

Leeds United a évité de justesse de rejoindre les sorties de l’élite en revenant de deux buts en arrière pour faire match nul 2-2 contre Cardiff City en Championship, tandis que le leader Arsenal affronte Oxford United en League One lundi soir.

La dernière défaite de Villa signifie que sa série noire dans la compétition continue. Depuis qu’ils ont perdu la finale de 2015 4-0 contre Arsenal, leur seule victoire a été obtenue lors d’une reprise du troisième tour contre Wycombe en 2016.

Lire aussi:  Gymnastique : Daiki Hashimoto, vainqueur du concours général, remporte l'argent au sol aux championnats du monde.

Emery a immédiatement visé l’argent lorsqu’il a été nommé en remplacement de Steven Gerrard en octobre, mais Villa a connu une autre élimination précoce.

Ils ont eu beaucoup de ballon en début de match mais n’ont pu compter que sur la tentative timide de Douglas Luiz, ce qui a permis aux visiteurs de leur faire peur.

Il y a exactement 12 ans, Stevenage éliminait Newcastle de la FA Cup et ils rêvaient d’une autre surprise après 17 minutes.

Boro a bien travaillé le ballon sur la gauche et Luke Norris a centré pour Danny Rose, qui n’était pas démarqué, mais les célébrations ont été interrompues par un drapeau de hors-jeu sur Norris.

Le tir dévié de Philippe Coutinho était facilement capté par Taye Ashby-Hammond et le Brésilien tirait également à côté.

La première demi-heure de jeu de Villa n’était pas des plus réjouissantes, car elle ne parvenait pas à briser la confiance et l’organisation des visiteurs.

Finalement, c’est le seul élément de qualité de la mi-temps qui a débloqué la situation pour Stevenage, et l’équipe d’Emery a pris un avantage à peine mérité à la 32e minute.

Coutinho, Leon Bailey et Danny Ings étaient impliqués dans une construction à une touche de balle avant que ce dernier ne glisse Sanson, qui marquait son premier but pour Villa d’une frappe de 16 mètres.

Stevenage ne se décourageait pas et la tentative ambitieuse de Norris à l’angle de la surface de réparation passait à côté de la barre, alors que l’équipe de Steve Evans cherchait la récompense que son jeu posé et positif méritait.

Lire aussi:  Aurier 4, Scarpa 7 ; Rashford 8, Weghorst 8

Les espoirs de retour au score étaient presque anéantis par la déviation d’un tir à bout portant de Bailey, immédiatement après la pause, alors que Villa émergeait avec une nouvelle vigueur.

Stevenage restait néanmoins solide et affichait la confiance d’une équipe qui n’a perdu que deux de ses 23 derniers matches.

Ils ont frustré Villa, qui à l’heure de jeu était bien campé dans la moitié de terrain des visiteurs, et Calum Chambers passait à côté à la 66e minute.

Bailey tirait au-dessus mais, à cinq minutes de la fin, Villa implosait. Robin Olsen mettait Dendoncker en difficulté à l’entrée de la surface de réparation et il était dévié par Campbell.

Le milieu de terrain tirait l’attaquant vers l’arrière alors qu’il pénétrait dans la surface et, après avoir accordé un coup franc, l’arbitre Graham Scott accordait un penalty et expulsait Dendoncker.

Suite à un contrôle VAR, Reid enterrait le coup de pied de réparation et le meilleur était à venir deux minutes plus tard lorsque Villa s’endormait sur un corner court et que Campbell battait Olsen au premier poteau pour l’emporter.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*