Sumo : L’ozeki solitaire Takakeisho commence la rencontre du Nouvel An par une victoire.

L’unique ozeki Takakeisho a débuté de manière convaincante le Grand Tournoi de Sumo du Nouvel An dimanche, en éliminant le komusubi Wakamotoharu, nouvellement promu, pour une victoire directe.

Le double vainqueur de la Coupe de l’Empereur est le lutteur le mieux classé qui participe à la rencontre de 15 jours au Ryogoku Kokugikan en l’absence de Terunofuji, le seul yokozuna du sport, qui ne participe pas à son deuxième grand tournoi depuis son opération du genou en octobre.

L’Ozeki Takakeisho (R) et le komusubi Wakamotoharu s’affrontent lors de la journée d’ouverture du Grand Tournoi de Sumo du Nouvel An à l’arène du Ryogoku Kokugikan de Tokyo, le 8 janvier 2023. (Essonne Info)

Wakamotoharu a neutralisé la puissante charge de Takakeisho avec son propre coup d’ouverture, mais il n’a pas été en mesure de faire bouger l’ozeki, qui s’est rapidement frayé un chemin vers la victoire.

Privé du championnat de novembre par une défaite en barrage à trois face à Abi, Takakeisho pourrait prétendre à la promotion de yokozuna avec un autre titre ici.

L’Ozeki Takakeisho (face à la caméra) bat le komusubi Wakamotoharu lors de la journée d’ouverture du Grand Tournoi de Sumo du Nouvel An au Ryogoku Kokugikan de Tokyo le 8 janvier 2023. (Essonne Info)

Le frère cadet de Wakamotoharu, le sekiwake Wakatakakage, s’est montré imposant lors de l’avant-dernier combat de la journée, forçant le komusubi Meisei à sortir après que les deux hommes aient échangé des coups lors d’un premier affrontement torride.

Le sekiwake Hoshoryu, qui a fait 11-4 lors d’une autre démonstration impressionnante en novembre, a éliminé le maegashira Tobizaru, numéro 1, dans un combat unilatéral.

Lire aussi:  La reconstruction de Chelsea sous l'égide des nouveaux propriétaires se poursuit après l'arrivée de Sterling et de Koulibaly.

Le neveu de 23 ans du grand mongol Asashoryu s’est préparé à la victoire avec un premier coup puissant et précis, faisant reculer Tobizaru et lui arrachant sa ceinture.

Le n°2 Mitakeumi a battu le sekiwake Shodai dans un combat d’anciens ozeki récemment rétrogradés, gagnant par force out après que les deux hommes se soient bousculés pour une prise de ceinture au saut.

Shodai, qui a été rétrogradé au rang de sekiwake après une série de 6-9 en novembre, peut obtenir une promotion automatique au deuxième rang le plus élevé avec un nombre de victoires à deux chiffres.

L’autre finaliste du mois de novembre, le sekiwake Takayasu, a posé relativement peu de problèmes au numéro 1 maegashira Daieisho, qui a poussé et poussé jusqu’à la victoire de façon caractéristique.

Après avoir échoué péniblement à remporter sa première Coupe de l’Empereur, Takayasu a été promu aux trois rangs « sanyaku » inférieurs à celui de yokozuna pour la première fois depuis septembre 2021.

Le champion de novembre Abi a infligé une défaite au nouveau komusubi Kotonowaka lors de son premier combat en tant que membre des sanyaku, le privant de la prise de la ceinture et le forçant à partir.

Combattant en tant que numéro 3 après sa percée dans le championnat de première division, l’ancien sekiwake tente un retour au sein du sanyaku.


Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*