Pas de Messi, Mbappe ou Neymar mais le PSG gagne quand même

Le Paris Saint-Germain a laissé ses trois plus grandes stars au repos mais s’est tout de même imposé 3-1 à Châteauroux (3e division) en 64e de finale de la Coupe de France, vendredi soir.

Alors que Lionel Messi, Kylian Mbappé et Neymar n’étaient même pas sur le banc des visiteurs, le PSG a pris l’avantage après 13 minutes grâce à un tir du pied droit d’Hugo Ekitike.

L’équipe locale a riposté avec un but de Natanael Ntolla à la 37e minute et s’est créé plusieurs occasions avant de s’éteindre dans les derniers instants.

Carlos Soler a redonné l’avantage aux visiteurs à la 78e minute, en reprenant le rebond après que le gardien de but local Paul Delecroix ait repoussé la tête d’Ekitike.

Un autre Espagnol, Juan Bernat, marquait le troisième but dans le temps additionnel.

Après la victoire, le manager Christophe Galtier a laissé entrevoir une certaine complaisance au sein de son équipe.

« Imaginez si nous ne nous étions pas qualifiés. A un moment donné, notre équipe était divisée en deux et cela leur a donné confiance », a déclaré Galtier. « Avons-nous pensé que les choses seraient faciles une fois que nous aurions pris la tête ? Peut-être. »

Galtier a choisi trois adolescents : Warren Zaire-Emery, 16 ans, a débuté au milieu de terrain aux côtés d’Ismaël Gharbi, 18 ans, et El Chadaille Bitshiabu, 17 ans, en défense centrale.

Pau, en deuxième division, a battu Montpellier, en première division, 2-1 à domicile.

Pendant ce temps, Angers a battu Strasbourg aux tirs au but dans un match de première division après un match nul 0-0.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*