Société. Alternat est une association créée en 1995, elle a pour principal objectif de promouvoir les activités liées à la culture de la paix. Elle dispose de deux péniches amarrées régulièrement en Essonne. Depuis novembre, un plan de rénovation est mis en œuvre afin de remettre sur pied la péniche Bali, seconde acquisition de l’association.

  • Photo : la péniche Bali amarrée à Juvisy. (QB/EI)

Il leur a fallu s’armer de patience, pinceaux et huile de coude pour amorcer leur travail de titan qui promet de belles aventures. Une quinzaine de volontaires de l’association Uni-Cité ont restauré à l’automne la péniche Bali. Le bateau dispose d’une cinquantaine de lits, et peut accueillir jusqu’à cent cinquante personnes en navigation. L’idée est de mettre en place de courtes croisières afin de faire de Bali, le lieu d’hébergement d’associations pour leurs assemblées générales et séminaires. Il est également question d’organiser des sessions de formations ou d’accueil de colonies de vacances pour les jeunes du coin.

Créer du lien avec les péniches

Mais ne se revendique pas porteur du projet « péniches pour la paix » qui veut. L’association Alternat est aussi en possession d’une autre péniche qui porte son nom. Celle-ci a pour vocation un centre socioculturel amarré en bordure de Seine. Cœur de rencontres entre artistes, associations, jeunes et plus âgés, elle propose discussions et échanges sur divers sujets afin de promouvoir la vie associative, le lien humain, la notion de paix ou encore la réhabilitation de l’écosystème fluvial.

  • Photo : la restauration a principalement concerné l’intérieur du bateau. (QB/EI)

A l’issue de la restauration de Bali, le but serait donc d’établir une synergie entre les deux bateaux.
Concernant le financement du projet, Alternat a mis en place un système de cotisations horaires. Chaque association participe à la viabilité du projet en fonction de l’utilisation des péniches. Depuis vingt-cinq ans, Alternat dispose des fonds d’une quarantaine de personnes liées de loin ou de près à l’organisation.

Pour l’heure, la péniche Alternat est ancrée à Charenton, mais elle prendra bientôt le large pour retrouver sa sœur plus au sud en Essonne.