Pédaler pour l’électricité ? Acer construit un bureau pour vélo

On peut aussi mettre les gaz

Les employés de bureau ont tendance à manquer d’exercice. Et l’électricité est aussi de plus en plus chère. Comment cela peut-il aller ensemble ? Acer a réfléchi au New Work.

Las Vegas/Berlin – Prenez un vélo d’appartement et vissez-y un bureau. C’est selon cette recette qu’Acer a développé un bureau pour vélo appelé E-Kinekt, que le fabricant présentera au salon technologique CES (du 5 au 8 janvier).

Travailler en étant physiquement actif

Le concept ne consiste pas seulement à rester en mouvement pendant le travail ou les pauses. L’originalité de l’E-Kinekt est de produire de l’électricité à partir de la force de pédalage. Il est ainsi possible de charger des ordinateurs portables, des smartphones et d’autres appareils via un port USB de type C et deux ports USB de type A, et ce avec une puissance totale pouvant atteindre 75 watts.

Progression de l’entraînement au travail

Un écran LCD intégré au bureau et une application pour smartphone informent sur la progression de l’entraînement et indiquent la durée du pédalage, la puissance électrique générée ainsi que les calories brûlées.

La résistance au pédalage, la hauteur du siège et de la table sont réglables individuellement. Pour une position de pédalage plus sportive, le bureau peut être repoussé vers l’avant et libère des poignées. L' »eKinekt Bike Desk BD 3″, c’est son nom complet, devrait être commercialisé en juin au prix de 1000 euros. dpa

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*