Le marin japonais Kenichi Horie, 84 ans, va recevoir un prix américain.

L’aventurier japonais Kenichi Horie, qui est devenu l’année dernière, à 83 ans, la personne la plus âgée au monde à effectuer une traversée du Pacifique en solitaire et sans escale à bord d’un yacht, recevra un prestigieux prix américain de la voile.

Le Cruising Club of America a déclaré cette semaine qu’il avait choisi l’aventurier de 84 ans pour sa plus haute distinction, la Blue Water Medal, en reconnaissance de sa « vie entière d’exploit de traversée de l’océan ».

Horie a terminé son voyage de 8 500 kilomètres jusqu’au canal de Kii, dans l’ouest du Japon, le 4 juin, après avoir quitté San Francisco le 27 mars.

L’aventurier océanique japonais Kenichi Horie, photographié depuis un hélicoptère de Essonne Info News, atteint le canal de Kii, qui sépare les préfectures de Wakayama et Tokushima dans l’ouest du Japon, sur le Suntory Mermaid III, son bateau de 6 mètres de long et d’une tonne, le 4 juin 2022. (Essonne Info)

En réponse à la nouvelle de cette récompense, Horie a déclaré qu’il avait l’impression de « rêver » et qu’il « souhaitait exprimer sa gratitude pour un tel honneur », selon le club.

Aventurier chevronné, le voyage de Horie en 2022 a suivi un itinéraire similaire, mais inversé, à celui qui l’a rendu célèbre en 1962, lorsqu’à l’âge de 23 ans il est devenu le premier navigateur à traverser le Pacifique du Japon à San Francisco en solitaire et sans escale.

Kenichi Horie est photographié à Nishinomiya, dans la préfecture de Hyogo, le 5 décembre 2022. (Essonne Info)

Parmi les autres défis qu’il a relevés avec succès, citons un tour du monde en solitaire sans escale au début des années 70 et une expédition en 2008 au cours de laquelle il a navigué sur un bateau propulsé par l’énergie des vagues sur environ 7 000 km entre Hawaï et la Manche.

Lire aussi:  Tout est dans la planification

Le Cruising Club of America comprend un groupe restreint de marins océaniques accomplis dans le domaine de l’aventure. Sa médaille Blue Water récompense « les mérites du matelotage et de l’aventure en mer, démontrés par des marins amateurs de toutes nationalités ».

Horie devient le deuxième Japonais à recevoir cet honneur, qu’il recevra personnellement lors d’une cérémonie prévue en mars à New York.


Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*