Babar Azam atteint les 10 000 courses internationales lors du test de Galle contre le Sri Lanka.

Le capitaine pakistanais Babar Azam a confirmé sa position comme l’un des meilleurs batteurs de l’ère moderne en réalisant 10 000 courses, tous formats confondus, dimanche.

Dans le premier test contre le Sri Lanka à Galle, Azam a marqué un siècle de défi pour sauver les visiteurs après qu’ils aient glissé à 85-7 en réponse aux 222 points de départ des insulaires.

Sur un terrain qui a largement aidé les tourneurs, le batteur vedette a fait preuve d’une excellente application pour maintenir le Pakistan dans le match alors qu’il semblait prêt à concéder une avance de plus de 100 points.

A partir d’un précaire 85-7 qui s’est transformé en 112-8, Azam a judicieusement géré la frappe pour marquer un sensationnel 119 sur 244 balles avec 11 fours et deux sixes. Il a été très bien soutenu par le dernier batteur, Naseem Shah, qui a réussi cinq coups en 52 balles.

Le septième siècle du capitaine a permis au Pakistan de passer de 148-9 à 218 et de se retrouver à quatre longueurs du total du Sri Lanka.

Au cours de son tour de batte, Azam est également devenu le 11e batteur pakistanais à accumuler 10 000 runs en cricket international, atteignant la barre à son 228e tour de batte – le plus rapide de son pays à y parvenir.

Alors qu’Azam a ouvert la voie avec la batte, les spinners du Sri Lanka ont propulsé les hôtes. Le Spinner Prabath Jayasuriya a remporté son troisième succès consécutif de cinq guichets ou plus, laissant le Pakistan en grande difficulté lors de la deuxième journée.

Lire aussi:  Tom Pidcock ajoute sa première victoire d'étape du Tour de France à sa médaille d'or olympique en VTT.

Jayasuriya, qui a remporté 12 guichets pour ses débuts lors de la victoire de la série contre l’Australie la semaine dernière au même endroit, six dans chaque manche, a de nouveau envoûté les batteurs avec son bras gauche.

Reprenant le jeu à 24-2 avec 30 minutes de retard à cause de la pluie, Azhar Ali n’a pu survivre que trois balles avant d’être piégé par Jayasuriya.

Azam et Mohammad Rizwan, le gardien de la batte de baseball, ont réalisé 40 courses pour le quatrième guichet avant que Ramesh Mendis ne frappe alors que le score était de 64.

Rizwan a tenté de faire une pichenette à Mendis sur le côté de la jambe mais un bord a trouvé les gants du gardien et il a été attrapé derrière pour 19.

Le débutant Salman Ali Agha n’a duré que 15 balles avant d’être piégé par une autre livraison glissante de Jayasuriya après avoir marqué cinq points.

Jayasuriya, 30 ans, a ensuite frappé sur des livraisons successives pour éliminer Mohammad Nawaz et Shaheen Shah Afridi avant que Yasir ne survive à la balle du triplé avec le Pakistan à 85-7.

Par la suite, des battements entreprenants de Yasir Shah, Hasan Ali et Shah ont permis au Pakistan de se rapprocher du score du Sri Lanka.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*